Que faire à Malaga - 15 endroits à visiter dans la capitale de l'Andalousie
Destinations, Espagne, Europe

Visiter l’Andalousie – Que faire à Malaga

Pour mon premier voyage en Espagne, j’ai choisi de visiter l’Andalousie, la région la plus au sud.

J’avais besoin de soleil, de tapas et des rythmes de flamenco pour me remettre d’une période plus qu’achalandée au travail.

La capitale de la Costa del Sol était donc toute désignée avec ses kilomètres de plages, son caractère festif, ses points de vue magnifiques et ses monuments historiques fascinants.

Vous vous demandez que faire à Malaga ? Je vous ai concocté un guide de 15 endroits à visiter dans la ville andalouse.

Que faire à Malága? Musées, street art, château, plages et tapas! On ne s'ennuie pas dans la capitale de l'Andalousie! Pour mon premier voyage en Espagne, j'ai exploré la villes afin de découvrir ses incontournables et ses bonnes adresses. #malaga #espagne
Épinglez cet article pour planifier que faire à Malága!

Que faire à Malaga – Les incontournables pour une première visite

Certaines attractions sont absolument incontournables lors d’une première visite à Malaga. 

On plonge tête première dans la carte postale avec ces 6 attraits à ne pas manquer.

Vous prévoyez aussi visiter Grenade? Voici ma liste d’incontournables à visiter à Grenade.

Château de Gibralfaro

Pour rejoindre le château de Gibralfaro, il faut grimper tout en haut d’une colline via un chemin pavé. Si la chaleur ou la montée vous décourage, vous pouvez toujours prendre l’autobus no.35 sur l’Avenida de Cervantes.

Personnellement, je vous conseille quand même d’y aller à pied afin de profiter des magnifiques points de vue sur la mer et l’arène de Malaga.

La visite débute par le centre d’interprétation, où l’on en apprend plus sur l’histoire du château et son rôle dans la protection de l’Alcazaba.

C’est toutefois la promenade sur les remparts qui est la plus intéressante à mon avis.

On dit que cette forteresse avait la réputation d’être l’une des plus imprenables de la péninsule ibérique!

vue sur l'arène de Malaga depuis le chemin menant au château de Gibralfaro
Vue sur l’arène de Malaga depuis le chemin menant au château de Gibralfaro

Alcazaba de Malaga

Je me suis rappelé le Maroc de la visite de l’Alcazaba de Malaga.

Normal, puisque cette forteresse a été construite au 11e siècle alors que les musulmans gouvernaient la ville. On y voit clairement les influences islamiques lors de la visite des patios et des jardins.

Pour mieux comprendre, je vous conseille d’opter pour une visite guidée pour seulement 9$.

Astuce : Achetez un billet combiné pour le château de Gibralfaro et l’Alcazaba. C’est moins cher ainsi!

Alcazaba de Malaga
Alcazaba de Malaga

Cathédrale de l’Incarnation

À cause d’un manque de financement, la Cathédrale de Malaga n’a jamais été terminée! Elle ne possède aujourd’hui qu’un seul clocher, bien que les plans d’origine en aient prévu deux.

C’est pourquoi les habitants la surnomment La Manquita (La Manchote).

Il faut tout de même visiter ce bâtiment pour son orgue géant, ses plafonds peints et ses vitraux magnifiques.

Cathédrale de Malaga vue depuis le chemin menant au château de Gibralfaro
Cathédrale de Malaga vue depuis le chemin menant au château de Gibralfaro

Théâtre romain de Malaga

En marchant sur la Calle Alcazabilla, vous apercevrez inévitablement le théâtre romain de Malaga.

Plus grand vestige de la présence romaine à Malaga, le site a été découvert en 1951 lors de la destruction du bâtiment au-dessus.

L’endroit est accessible gratuitement pour tous les visiteurs.

Parque de Malaga et Jardines de Pedro Luis Alonso

Sans blague, je me serais cru au Brésil lors de ma balade au Parque de Málaga!

Mes recherches ont confirmé que je ne suis pas folle. Ce parc est le plus important d’Europe en termes de flores exotiques. On y compte de nombreuses espèces tropicales.

La balade se combine bien avec l’exploration du port et le Jardines de Pedro Luis Alonso.

Que faire à Malaga : Visiter le parque de Malaga

Palmeral De Las Sorpresas

Il n’y a pas de meilleur endroit pour le paseo de fin d’après-midi, cette traditionnelle promenade que font les Espagnols, que le Palmeral De Las Sorpresas.

Le port de Malaga est l’un des plus importants d’Europe, avec ses multiples bateaux de croisières qui y font escale chaque jour. Pour accueillir tous ces visiteurs, la ville a donc installé une zone commerciale bordée de palmiers, de sculptures et de restaurants.

Au coucher du soleil, les rayons qui passent au travers des palmes de l’installation font de superbes photos.

Palmeral de las Sorpresas - Promenade bordée de palmiers, de restaurants et de commerces à Malaga
Palmeral de las Sorpresas

Playa la Malagueta

Lors d’une visite de Malaga, il est impensable de ne pas profiter d’au moins l’une de ses plages.

La plus près du centre-ville et du port, la playa la Malagueta déroule ses 1200 mètres de sables sous les joueurs de volleyball et les chaises longues des vacanciers.

Comme j’étais hors saison, l’endroit était calme. Mais en été, la plage est animée par les enfants qui construisent des châteaux de sable, les cuisiniers qui font du BBQ et toute la faune de touristes et de locaux.

Plage de la Malagueta, près du centre-ville de Malaga
Playa la Malagueta

Fait intéressant : Vous remarquerez les oiseaux aux plumages verts qui survolent la plage de la Malagueta. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il s’agit de véritables perruches! On suppose que ces animaux domestiques ont été relâchés par leurs propriétaires et ont élu domicile en Espagne. Malgré leur look exotique, ces petits perroquets ne sont pas les bienvenus et représentent un danger pour l’écosystème.

Perruches dans la ville andalouse de Malaga

Que faire à Malaga pour les amateurs d’art

Vous me connaissez, les musées d’art sont toujours au top de ma liste quand je visite une ville. Impossible que je passe à côté de ceux de Malaga.

Bien sûr, ce n’est pas Londres ou Paris niveau musée, mais j’y ai fait de belles découvertes.

Musée Picasso de Malaga

Le peintre Pablo Picasso est né à Malaga en 1881. La ville le vénère.

En plus des innombrables cartes postales des œuvres de l’artiste cubiste, on trouve deux musées qui lui sont consacrés: La Maison-musée Pablo Ruiz Picasso et le Museo Picasso.

Situé au premier étage du bâtiment où est né le peintre, le musée-maison présente des œuvres et des souvenirs de famille.

Comme ce n’est pas son atelier ni l’endroit où il a vécu sa vie, j’étais moins intéressée. Je me suis concentré sur la visite du Musée Picasso.

On visite le musée en une heure environ avec l’audioguide gratuit. Vous y verrez plus de 200 sculptures et tableaux de Pablo Picasso.

Centre Pompidou de Malaga

Le bâtiment cubique orné de panneaux bleus, verts, jaunes et rouges est impossible à manquer près du Paseo del Muelle Uno.

Ouvert seulement depuis 2015, Le Centre Pompidou de Malaga un bel ajout à la scène artistique de Malaga. Par contre, ce n’est pas l’avis de tous les artistes locaux! Disons qu’ils ne sont pas enchantés par l’idée d’avoir des musées « franchisés ».

Le « Pompidou » est d’abord un centre d’art parisien, mais on retrouve maintenant deux autres centres sous la « bannière ».

Bref, je vous laisse juger du côté politique. Pour ma part, j’ai bien aimé admirer les œuvres modernes.

Cube du Centre Pompidou de Malaga
Centre Pompidou de Malaga

Le quartier Soho pour l’art de rue

On m’a vendu le quartier Soho (oui, oui, comme à New York), comme étant LA place où voir du Street art à Malaga.

C’est vrai que c’est là qu’on retrouve le plus d’art de rue.

Quelques endroits à mettre sur votre liste :

  • El Perchel Bridge – Les œuvres ont un peu vieilli, mais on en voit encore plusieurs.
  • L’hôtel Bahia – On y trouve une murale géante.
  • La Calle Tomas Heredia – La rue piétonne principale du quartier Soho
  • Calle Casas De Campos – Vous y verrez une fresque animalière de l’artiste belge ROA
  • Calle Vendeja – Là où sont mes œuvres préférées, par l’artiste TV Boy
Art de rue à Malaga - Perroquet géant

Le Centre d’art contemporain

Pendant que vous être dans le quartier Soho, n’oubliez pas d’aller visiter le Centre d’art contemporain. C’est gratuit!

Personnellement, j’ai trouvé ça aussi intéressant que le Centre Pompidou. Les œuvres étaient de qualité, colorées et originales comme je les aime.  

Centre d'art contemporain de Malaga

Que faire à Malaga pour les gourmands

On mange bien en Andalousie!

J’ai même fait scandale sur Facebook en disant que j’ai de loin préféré la gastronomie espagnole à celle française ou italienne. Je ne mâche pas mes mots. (Pou doum tshh…)

Les ingrédients sont frais, les saveurs sont bien balancées, et il y a facilement des légumes sur les menus. C’est un avantage à ne pas négliger en voyage. Je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai toujours l’impression de manquer de verdure quand je suis sur la route.

Voici donc quelques bonnes adresses à visiter à Malaga pour les foodies.

Casa Lola

Élue meilleure adresse de notre voyage en Espagne par ma mère et moi, la Casa Lola est un bar à tapas toujours bondé. Si vous venez y souper après 20h, attendez-vous à faire la file.

Le menu est composé de pincho et de tapas.

Qu’est-ce qu’un pincho?

C’est une tranche de pain sur laquelle on met divers ingrédients.

Une tartine, bref?

Pas vraiment, car ce ne sont pas des tartinades qu’on met sur le pain, mais plutôt des ingrédients comme du fromage, des légumes, de la viande. Comme on ferait avec un craquelin.

Et c’est la vie.

Ceux de la Casa Lola sont complètement fous.

Adresse: Calle Granada, 46, 29015 Málaga, Espagne

Pinchos à la Casa Lola de Malaga

Casa Aranda

Cette adresse n’a aucune prétention. On y mange les meilleurs churros, assis sur des chaises en plastique, depuis 1932.

Sachez qu’il est tout à fait acceptable, d’un point de vue espagnol, de manger des churros pour le petit déjeuner.

You’re welcome.

Adresse: Calle Herrería del Rey, 3, 29005 Málaga, Espagne

Que faire à Malaga? Manger des churros à la Casa Aranda

Marché central Atarazanas

Au marché central de Malaga, Atarazanas, les touristes se mélangent aux locaux pour trouver des produits frais et des tapas. Charcuterie, fromages, olives, et toutes les spécialités andalouses s’y retrouvent à bon prix.

Il est possible de déguster des tapas sur place dans les bars qui bordent le marché.

Si vous voulez tout goûter, le mieux est de vous joindre à un food tour pour être certain de ne rien manquer!

Marché Atarazanas de Malaga
Marché Atarazanas de Malaga

Infos pratiques

J’ai trouvé la ville de Malaga très facile à visiter, et très abordable. Pour faciliter la planification de votre voyage à Malaga, voici quelques infos pratiques à connaître.

Transport à Malaga

Depuis l’aéroport, prenez le train qui se trouve directement à l’extérieur du terminal et descendez à la station Centro Alameda. Vous vous rendrez au centre-ville en 25 minutes.

J’ai trouvé un billet d’avion aller-retour à seulement 100$ pour Malaga! Je vous donne mes trucs pour trouver les meilleurs prix sur les vols dans cet article.

Malaga se visite très facilement à pied. En restant dans les zones touristiques, vous ne devriez pas avoir à utiliser le transport en commun.

Sinon, il y a des bus et un métro qui circulent de 6h30 à 23h. Un billet de bus coûte 1,30€ tandis qu’un billet de métro coûte 1,35€.

Pour explorer l’Andalousie, il y a un train qui relie Malaga et Cordoue. Pour les autres destinations, comme Séville ou Grenade, le mieux est de prendre l’autobus.

Réservez vos billets de bus à l’avance, car ils sont souvent pleins!

Où dormir à Malaga

Pour mon séjour de 3 jours à Malaga, j’ai opté pour la location d’un appartement du Airbnb. Séjour qui m’a coûté 0$ grâce à mes crédits Airbnb! Pour obtenir votre propre crédit lors de votre première réservation, c’est par ici!

En hôtel, je vous suggère fortement le Room Mate Valeria. Je suis une MÉGA fan de la chaîne Room Mate. Les décors sont toujours funky, les buffets déjeuners sont extras et accommodent toutes les diets (vegan, sans gluten, sans produits laitiers, etc.). Bref, quand je peux réserver dans un Room Mate, je le fais.

Vous avez des questions ou des suggestions sur que faire Malaga? Laissez-les en commentaires sur cet article ou rejoignez-moi sur Facebook.


Cet article contient des liens affiliés, ce qui veut dire que si vous faites une réservation, je touche une petite commission, sans ajouter de frais pour vous.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Commenter