Itinéraire complet pour un voyage de trois semaines au Sri Lanka
Asie, Destinations, Itinéraires, Sri Lanka

Sri Lanka – Itinéraire voyage de trois semaines

Mis à jour le

Vous me l’avez demandé, le voici: l’itinéraire complet de mon voyage de trois semaines au Sri Lanka avec ma mère!

Coloré, actif, bruyant, le Sri Lanka s’attaque à chacun de vos sens avec vigueur et vous jette par terre avant de vous aider à vous relever avec un sourire.

Ce n’est sûrement pas le pays que je conseillerais pour un premier voyage. Toutefois, si vous souhaitez découvrir un endroit qui sort de l’ordinaire et qui vous dépayse complètement, alors là, c’est touché!

Voici mes découvertes et conseils pour visiter ce pays d’Asie.

Ce circuit de trois semaines vos fera visiter les meilleurs endroit au Sri Lanka: safari d'éléphants, plages, ascension du pic d'Adam, visite de Kandy, Galle, et plus encore. Voici mon bilan de voyage en un itinéraire. #SriLanka #voyage #itineraire #Asie
J'ai eu la chance de passer 3 semaines au Sri Lanka. Voici mon itinéraire, mes conseils et les endroits à découvrir lors de votre voyage dans ce pays d'Asie. #Asie #SriLanka #Itineraire #voyage #backpacking

Jour 1 et 2 – Transport de Montréal au Sri Lanka

Au départ de Montréal, il est bien entendu impossible de rejoindre le Sri Lanka par vol direct. Les plus fréquentes escales sont Istanbul (Turquie) et Doha (Qatar), mais la variété de combinaisons possibles est presque infinie. Pour ma part, j’ai choisi le trajet le moins cher au moment de mes recherches soit un départ de Montréal avec une première escale à Istanbul et une seconde aux Maldives, avec Turkish Airlines.

Ce qui est bon à savoir, c’est que l’aéroport international du Sri Lanka se trouve près de la petite ville de Negombo, à environ 40 kilomètres de Colombo, la capitale.

Puisque nous avions déjà près de 48 heures de transport dans le corps, nous avons choisi de prendre un taxi pour cette petite ville balnéaire plutôt que de rejoindre Colombo et d’ajouter un trajet d’environ une heure de bus. Je n’avais pas non plus l’énergie pour affronter la frénésie d’une grande ville asiatique.

Vous cherchez des vols pas chers pour le Sri Lanka? Voici la méthode que j’utilise toujours pour trouver les meilleurs prix.

Vols avec Turkish Airlines pour le Sri Lanka
Rangée de tuktuk rouges au Sri Lanka

Jour 3 – Negombo

Afin de nous laisser le temps de s’acclimater, nous n’avons pas fait de grands projets pour cette première journée. La ville de Negombo se résume à une rue principale avec quelques restaurants, hôtels et marchands.

La visite du marché aux poissons est une bonne façon de tester votre odorat. Coeurs sensibles s’abstenir, car l’odeur qui règne au marché est assez poignante. Les poissons sont vidés sur place et le sol est disons… glissant.

Bien entendu, vous serez abordés par de nombreux Sri Lankais qui voudront vous servir de guide. Il y en a un qui nous a suivis sans nous demander et qui nous a ensuite exigé un pourboire. On a refusé, bien entendu, mais on s’est fait traiter de voleuses… (roulement de yeux…). Bref, soyez avisés.

Si vous préférez lézarder à la piscine, sachez que les hôtels de luxe en bord de plage offrent des entrées à la journée pour environ 500 roupies.

Pour les deux nuits passées à Negombo, nous avons dormi dans une maison d’hôtes bien confortable, trouvée sur Airbnb. (Utilisez ce lien pour recevoir 25$ de crédit sur votre première réservation.)

Quoi faire à Negombo au Sri Lanka

Jour 4 – Negombo à Anuradhapura

Les transports locaux au Sri Lanka sont très abordables! Pour le trajet en train de Negombo à Puttalam, le coût était de 80 roupies en troisième classe, soit environ 65 sous! Toutefois, il faut faire preuve de courage et de patience, car pour franchir ces quelques 100 km, il nous a fallu 4 heures!

Sauf en première classe, sachez que les places ne sont pas assignées. Nous avons donc parcouru les 4 heures de train debout dans une allée, par plus de 40 degrés Celcius. On comprend alors pourquoi autant de gens pratiquent la méditation…

À lire également : Histoires de train au Sri Lanka

De Puttalam, nous devions prendre un bus vers Anuradhapura, mais comme nous étions complètement épuisées et que nous avions le budget, nous avons opté pour un tuk-tuk pour les 75 autres kilomètres. Une dépense de 4000 roupies que nous aurions pu éviter en faisant preuve d’un peu de courage.

Arrivées en soirée, nous nous sommes couchées tôt afin de débuter les visites de bonnes heures le lendemain.

Vous pouvez trouver des chambres à Anuradhapura pour seulement 25$.

Jour 5 – Anuradhapura et Mihintale

Un autobus local relie Mihintale à Anuradhapura en environ 45 minutes. Vous prendrez l’autobus à la station qui se trouve sur la rue principale. Les locaux pourront vous indiquer le bus à prendre, car l’endroit manque un peu d’organisation. Comptez 30 roupies pour le trajet.

Le site de Mihintale est fascinant et si vous rêvez de photographier des singes, vous serez comblés! Les petits mammifères circulent librement partout sur le site.

Attention toutefois à ne pas avoir de fruits ou de fleurs avec vous! J’avais une fleur de lotus pour une offrande, et un singe m’a sauté dessus pour la manger. Crise de coeur garantie!

Comme pour la plupart des sites sacrés, vous devrez visiter pieds nus. Si vous êtes sensibles, prévoyez une paire de bas, car le sol peut être très chaud. Les petites roches sont aussi fréquentes alors pour la pédicure, c’est au retour de voyage, et pas avant!

Ne vous laissez pas décourager par les 1200 marches à gravir pour atteindre Mihintale. Ses adeptes vêtus de blanc, les pagodes, les singes et l’ambiance en font un incontournable.

Visiter le sites de Mihintale au Sri Lanka

Pour visiter les sites d’Anuradhapura, revenez sur vos pas avec le mêmes bus ou prenez un tuk-tuk pour sauver du temps.

Lonely Planet suggère de louer un vélo pour visiter les différents sites, mais je vous le dis, ce sera galère. Les lieux sont éloignés les uns des autres et pas toujours faciles à trouver. Optez pour un chauffeur de tuk-tuk, vous ne regretterez pas votre investissement. En plus, il pourra vous servir de guide.

Pour visiter certains sites, on vous demande un billet au coût de 3500 roupies. Nous avons évité ces lieux précis et avons tout de même apprécié notre visite. Avec de la chance, vous assisterez à une cérémonie pour les nouveaux moines.

À lire également : Les sites sacrés du Sri Lanka – Mihintale et Anuradhapura

Statue de Bouddha géante à Anuradhapura
Les singes du Sri Lanka

Jour 6 – Anuradhapura à Polonnaruwa

S’il y a bien une chose que j’ai apprise au Sri Lanka, c’est que les autobus sont bien plus efficaces que les trains! C’est donc le moyen de transport que nous avons choisi entre Anuradhapura et Polonnaruwa. Un trajet d’environ 3 heures.

Deux raisons m’amenaient dans la région: je voulais faire un safari et voir les ruines de Polonnaruwa.

Il y a trois parcs nationaux où vous pouvez faire un safari pour voir des éléphants: Hurulu Eco Park, Minneriya et Wasgamuwa. Les éléphants passent d’un parc à l’autre selon les saisons. Il faut donc toujours demander aux locaux où se trouve le troupeau avant de s’inscrire.

Prévoyez une demi-journée pour le safari.

À lire également : Safari au Sri Lanka – Un éléphant dans une botte de foin

Mon hôtel préféré au pays est celui où j’ai passé deux nuits à Polonnaruwa: le Siyanco Holiday Resort. Confort, propreté, près des ruines et avec piscine!

À lire également: Guide complet pour économiser sur l’hébergement en voyage

Parc national au Sri Lanka pour faire un safari
Notre hôtel bien confortable à Polonnaruwa au Sri Lanka

Jour 7 – Polonnaruwa

Pour la deuxième journée, nous avons loué des vélos à notre hôtel et sommes parties à l’exploration des ruines. Contrairement à Anuradhapura, les sites se visitent bien à vélo et il est très facile de s’orienter. Le terrain est plat alors pas besoin d’avoir des cuisses d’enfer pour apprécier.

Bon, vous aurez probablement un vélo qui date de la deuxième Guerre mondiale, mais ça fait partie des joies du voyage.

À lire également : Polonnaruwa – Belle journée pour une promenade! 

Ruines de Polonnaruwa sous la pluie

Jour 8 – Sigiriya, Dambulla et Matale

Comme Sigiriya, Dambulla et Matale ne demandent pas des journées entières de visites, nous avons choisi d’engager un chauffeur afin d’aller plus rapidement d’un endroit à l’autre. Généralement, au Sri Lanka, lorsque vous engagez un chauffeur, vous aurez la voiture à vous seul… et devrez donc en assumer le coût complet. Bref, mieux vaut voyager en groupe ou se faire des amis qui vont dans la même direction que vous!

Sigiriya est un rocher magnifique au milieu d’une plaine. Il capte l’attention dès l’arrivée. Étant le site le plus achalandé du Sri Lanka, essayez d’arriver tôt pour visiter ce site de l’UNESCO. Il y aura quand même pas mal de monde, mais ce sera plus supportable qu’en après-midi.

En effet, comme il n’y a qu’un seul escalier étroit qui mène au sommet, on a un peu l’impression d’être à l’entrée d’un pont à l’heure de pointe. La bonne nouvelle, c’est que ça donnera une pause à vos jambes pour monter les quelques 1200 marches.

Astuce : Si vous voulez aussi découvrir le Sri Lanka et que vous avez besoin d’aide dans l’organisation de votre voyage, vous pouvez faire appel à Michael, l’expert local de TraceDirecte. Il créera votre voyage personnalisé pour découvrir les secrets du Sri Lanka et les sites incontournables. Faites une demande de devis gratuitement et un conseiller vous contactera rapidement pour échanger sur votre projet.

Visiter Sigiriya, un site inscrit à l'UNESCO, au Sri Lanka

Ensuite, direction Dambulla pour poursuivre la visite du triangle culturel du Sri Lanka. Le Temple d’Or comptent cinq cavernes qui cachent des sculptures et fresques sacrées illustrant Bouddha. Très honnêtement, c’est le site qui m’a le plus déçue au pays. Il faut débourser près de 30$ pour l’entrée et on visite le tout en moins d’une heure.

Prévoyez une lampe de poche ou une lampe frontale, car il fait sombre dans les grottes et c’est difficile d’apprécier les oeuvres sans lumière. Aussi, ne pensez pas vous sauvez une bonne montée. Au Sri Lanka, les escaliers font la loi et vous devrez encore gravir quelques centaines de marches!

L’objectif de la journée était d’atteindre Kandy et nous avons fait un dernier arrêt en route pour visiter les jardins d’épices de Matale. Comme ma mère et moi sommes très intéressées par les plantes et leurs bienfaits, j’ai adoré la courte visite. Le Sri Lanka est reconnu pour ses soins ayurvédiques et en apprendre plus sur ces techniques m’a fascinée.

La visite est « gratuite », mais on s’attend bien sûr à ce que vous donniez un pourboire. Généreux de préférence.

Arrivée à Kandy en fin de journée, nous nous sommes posées dans notre guesthouse à 2km du centre, dans les montagnes. Si vous avez le budget pour vous offrir une chambre à 60$, le Red Hill Kandy  ou le Idyllic Vista ont l’air vraiment charmants.

Entrée du Temple d'Or de Dambulla au Sri Lanka

Jour 9 – Kandy

Après quelques jours à se trimballer d’un endroit à l’autre, se poser dans une ville avec quelques bons choix de restaurants nous a fait du bien.

Nous avons visité le Temple de la Dent, où l’ambiance est fantastique. L’endroit est bondé, mais hyper calme et accueillant. Les gens se sourient, les enfants se promènent et des fleurs colorées sont posées partout. C’est l’un des endroits que j’ai préféré.

Le soir, nous avons joué les touristes au spectacle de danse traditionnelle du Kandyan Art Association. Plutôt amusant, il faut jouer le jeu et ne pas s’attendre à des performances dignes des Grands Ballets.

Ville de Kandy, au Sri Lanka
Fleurs de lotus et temple de la dent au Sri Lanka
Fleurs en offrante à Bouddha au Sri Lanka

Jour 10 – Kandy

Journée de repos en vue de la montée du pic d’Adam le lendemain, cette dixième journée a été consacrée à la dégustation de thés dans différentes maisons de thés de Kandy.

Le Sri Lanka est tout de même le troisième plus grand producteur au monde!

Jour 11 – Pic d’Adam

Le moment que j’attendais le plus de ce voyage, c’est l’ascension du pic d’Adam: la montagne sacrée du Sri Lanka.

Nous avons mis trois heures de tuk-tuk pour rejoindre le pied de la montagne. Je vous conseille de choisir un hôtel près du début du trajet, et pas en bas d’une côte. Vous me remercierez au petit matin!

L’hôtel Grand Adam’s Peak est un excellent choix, si vous voulez mon avis.

Il serait trop long de tout vous raconter ici. Je vous invite à consulter l’article que j’ai écrit sur le sujet: Récit de l’ascension du pic d’Adam.

Sentier pour gravir le pic d'Adam au Sri Lanka

Jour 12 – Repos

Les jambes en compote et une nuit blanche dans le corps, nous sommes restées à l’hôtel à faire des siestes, lire et regarder le paysage.

Certains voyageurs repartent immédiatement après l’ascension, mais si vous avez le temps, je vous conseille de vous offrir le luxe d’une journée de repos.

Jour 13 – Delhouse à Ella

Un bus relie Delhouse (le village au pied du pic d’Adam) à Hatton. De là, vous pourrez prendre le célèbre train Hatton-Ella en passant par Nuwara Eliya, qui a la réputation d’être l’un des plus beaux trajets au monde.

De grâce, ne faites pas la même erreur que moi et réservez votre billet de train d’avance! Comme je ne l’avais pas fait, il ne restait que des billets troisième classe…et encore! On a fait le trajet de 4h30 debout dans l’allée d’un wagon avec de petites fenêtres. Adieu trajet paradisiaque, mais je dois avouer que le peu qu’on a vu était effectivement très joli.

Il fait bon vivre dans la ville d’Ella. L’air est plus frais et l’ambiance est festive.

Si vous avez envie d’une escapade en nature, payez vous un séjour au Ella Jungle Resort. J’ai pleuré des larmes de backpackeuse de ne pas m’être offert ce luxe. Je recommanderais bien où j’étais, mais la vérité c’est que j’ai complètement oublié le nom de l’hôtel. Je sais par contre que les meilleurs prix à Ella sont sur le moteur de recherche Agoda.

Jour 14 – Ella

Si vos jambes sont de nouveau sur pieds (pou doum tishh), grimpez le Ella Rock ou le Little Adam’s Peak. Ce sont deux belles randonnées à faire dans la région.

Il est aussi possible de visiter l’usine de thé d’Ella mais attention, elle est fermée le dimanche.

Pour exercer votre patience, l’une des activités à faire est de prendre la fameuse photo du train qui passe sur l’un des plus vieux pont du Sri Lanka.

Jour 15-16-17 – Unawatuna

Pour notre dernière semaine au Sri Lanka, nous souhaitions nous reposer alors direction le resort Rock Fort d’Unawatuna.

Gros luxe, nous avons pris un chauffeur pour le trajet de 4 heures entre Ella et Unawatuna. Négociez serré, car nous avons eu le trajet pour 7000 roupies plutôt que le 14 000 roupies qu’on nous demandait au départ.

Avec du recul, je crois que Mirissa aurait été un meilleur choix niveau plage. J’avais choisi Unawatuna pour sortir un peu du sentier touristique et pour être près de Galle pour un day trip.

Resort en bord de plage à Unawatuna au Sri Lanka

Jour 18 – Day trip à Galle

Un autobus relie Unawatuna à Galle, qui se trouvent à environ 6 kilomètres.

Séduisante, il fait bon se promener dans les rues aux allures européennes de la ville de Galle. Boutiques, bijouteries, cafés et restaurants se succèdent dans les rues pavées.

Une de mes bonnes adresses: le Pedlar’s Cafe, au look mexicain.

Phare de le ville de Galle au Sri Lanka

Jour 19 – Unawatuna

Quelques centres de plongées se trouvent à Unawatuna. Les règles de base s’appliquent pour éviter les surprises: recherchez les commentaires sur l’endroit, vérifiez l’entretien et l’état de l’équipement et choisissez un centre qui vous fait sentir bien.

Je me suis inscrite pour une plongée sous-marine, mais j’ai finalement dû remonter à la surface après quelques minutes dû à un problème d’équipements. Une petite frousse, mais aucun mal. Je fais le choix de ne pas vous divulguer le centre de plongée avec qui j’ai fait affaire, car je pense que le problème n’est pas dû à de la négligence de leur part, mais plutôt à une malchance. Je ne veux donc pas leur faire de mauvaise publicité inutile.

Jour 20 – Unawatuna à Negombo

Pour nous rapprocher de l’aéroport en prévision de notre retour, nous avons pris un train d’Unawatuna à Colombo, puis un autobus de Colombo à Negombo.

Vous pourriez passer quelques heures dans la capitale si le coeur vous en dit.

Repas traditionnel sri lankais: riz et curry

Jour 21 – Départ vers Montréal

Et voilà! Le retour à Montréal s’est fait via la même route: une escale dans les Maldives et une escale à Istanbul. J’ai d’ailleurs fait le choix de rester 5 jours en Turquie pour explorer Istanbul.

Des questions sur cet itinéraire? Posez-les en commentaires!


Contient des liens affiliés, ce qui veut dire que si vous faites une réservation, je touche une petite commission, sans ajouter de frais pour vous. 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Reply Marie Voyages 28 février 2018 at 9 h 29 min

    Quelles magnifiques photos !! Le Sri Lanka fait parti de ces endroits qui me semblent encore peu connus et pourtant tellement beau et dépaysant !! Ton récit me donne très envie :)

    • Reply Annie Anywhere 28 février 2018 at 11 h 12 min

      En effet, c’est beaucoup moins touristiques que la Thaïlande, par exemple. Ça vient toutefois avec son lot de complications, comme les transports ne sont pas encore super efficaces et que les options de chauffeur privé sont dispendieuses. Je pense que le pays va gagner en popularité au cours de prochaines années alors fais vite! ;)

  • Reply Richard Presseau 2 juin 2018 at 0 h 11 min

    Bonjour Annie. Étant récemment retraité, le Sri Lanka est dans ma short list pour janvier 2019. De plus étant moi aussi de Montréal (disons Longueuil), ta description me rejoint très bien. Est-ce que tu considère que ton 21 jours était trop ou pas assez long et est-ce qu’il y a des choses que tu modifierais (en plus ou en moins) ? En tout cas, si j’avais un doute sur ma destination, tu viens de l’éliminer. Richard

    • Reply Annie Anywhere 5 juin 2018 at 4 h 55 min

      Bonjour Richard! J’ai trouvé que 21 jours étaient un bon chiffre si on souhaite passer du temps à la plage. Sinon, c’est un peu trop long à mon avis. Bien que le Sri Lanka soit magnifique, les paysages peuvent finir par se ressembler un peu alors si vous êtes du type à avoir un rythme rapide, je vous conseillerais plutôt d’utiliser ces jours en plus pour visiter l’endroit où vous ferez escale. Comme il n’y a évidemment pas de vol direct de Montréal vers le Sri Lanka, vous ferez forcément escale quelque part. De mon côté, je passais par Istanbul. J’ai donc décidé d’en profiter pour explorer cette ville également.

  • Reply Amandine 27 novembre 2018 at 10 h 50 min

    Hello Annie !
    Merci pour cette idée d’itinéraire :)
    Les photos donnent envie de découvrir ce pays et sa culture.
    A bientôt,
    Amandine

  • Commenter