Mer morte, Madaba et le Mont Nebo en Jordanie
Destinations, Jordanie, Moyen-Orient

Madaba, le mont Nebo et la mer Morte

Toujours cette même musique arabe, dans les autobus, dans les taxis, dans les restaurants. Aucune musique occidentale nulle part. Même au Sri Lanka, j’entendais les hits de temps à autre. Ici, l’Occident n’existe pas. On vit un vrai dépaysement qui fait du bien à l’âme de voyageur.

Au premier coup d’oeil, la ville de Madaba est plus charmante qu’Amman. C’est plus petit et les bruits de klaxons se font moins présents. Les rues étroites donnent envie de prendre de longues marches et de se perdre.

La femme qui tient l’hôtel où on dort ne comprend pas un mot d’anglais ou de français. Chaque fois qu’un son sort de notre bouche, elle répond machinalement « yes ». On aura donc peu d’aide de sa part pour la planification de la journée, mais on échange des sourires en coin.

Madaba

La mosaïque qui se trouve dans l’Église Saint-Georges de Madaba est la plus ancienne représentation de la terre sainte.

Protégée par des chaînes rouge vif, il faut la regarder de haut. C’est votre chance de snober l’Histoire. Encore une fois, je me dis que je devrais être impressionnée par l’âge de cette chose, mais je n’y arrive pas. Les paysages gravés par la nature il y a des milliers d’années m’atteignent comme un coup de fouet, mais les reliques… meh…

Bref, c’est chouette de l’avoir vue, mais ne faites pas le détour que pour ça.

Mosaïque de Madaba en Jordanie

Mont Nebo

C’est finalement la charmante propriétaire du restaurant Bowabit qui nous a mis en contact avec un chauffeur pour nous rendre au Mont Nebo et à la mer morte.

Rakan est un étudiant en tourisme, serveur dans un restaurant, guide à la citadelle d’Amman et chauffeur… dans ses temps libres! Il a 24 ans et il est content de pouvoir pratiquer son anglais avec nous.

Il n’y a presque pas de touristes au Mont Nebo, tout comme dans le reste de la Jordanie d’ailleurs. Rakan nous confirme qu’il y a beaucoup moins de monde qui viennent depuis la guerre en Syrie, le printemps arabe et tout ça.

C’est bien pour nous parce qu’on a les sites à nous seuls, mais c’est triste pour eux. Pourtant, je me sens en sécurité ici. Il faudrait bien que les gens en soient conscients…

Mon premier contact avec le désert a lieu ici. C’est impressionnant, un aussi grand étendu de rien. Du beige à perte de vue et les yeux qui brûlent au soleil avec nulle part où se reposer.

Le Mont Nebo est un arrêt obligatoire selon moi.

Mont Nebo en Jordanie

Mosaïque du Mont Nebo en Jordanie

Paysages du Mont Nebo en Jordanie

Mer Morte

En route vers la mer Morte, on est toujours en plein désert. C’est le point le plus bas de la terre et ça se sent. On descend constamment dans des routes en serpentins. Assise à l’arrière de la voiture, je me retiens après les bancs pour garder l’équilibre.

Au premier contact avec l’eau de la mer Morte, on ne sent pas la différence avec les autres mers, à moins d’avoir des égratignures. C’est quand on lève les pieds et qu’on se met à flotter comme un bouchon de liège qu’on reste bouche bée et qu’on éclate de rire. C’est universel!  Tous les autres gens ont eu la même réaction. Impossible de garder son sérieux! C’est même difficile de se tourner d’un côté et de l’autre.

J’ai essayé la fameuse boue pour être un vrai petit monstre de la mer morte. C’est visqueux et ça colle à la peau, mais en effet, j’avais la peau douce ensuite.

Flotter dans la mer morte en Jordanie

Se baigner dans la mer morte

Coucher de soleil sur la mer morte

Infos pratiques

Transport: Il est facile de rejoindre Madaba depuis Amman. Un bus quitte de la station Nord plusieurs fois par jour et coûte environ 1JD. Par contre, il est très difficile de rejoindre le Mont Nebo ou la mer Morte avec des transports publics. Je vous conseille de vous négocier un chauffeur privé.

N’étant pas les meilleurs négociateurs du monde, nous avons eu un prix autour de 25JD pour deux personnes pour le transport de Madaba au Mont Nebo, avec attente de 45 min au Mont Nebo, le transport jusqu’à la mer morte, avec attente de 3 heures à la mer, et le retour à Mabada.

Hébergement: Nous avons logé au Queen ayola hotel, Madaba, à quelques minutes de l’église où se trouve la célèbre mosaïque. C’est l’endroit avec le plus bas prix que j’ai trouvé dans la région.

Activités:

Mosaïque de l’Église Saint-Georges: L’entrée est gratuite, mais vous êtes invités à laisser un don pour l’entretien.

Mont Nebo: L’accès au mont Nebo coûte 1JD par personne. Prévoyez de la crème solaire, car il n’y a pas d’ombre sur le site!

Mer Morte: Vous pouvez accéder à la mer Morte via des plages publiques, mais paraît-il que les femmes ne s’y sentiront pas à l’aise de se baigner en maillot de bain. Je ne pourrais pas confirmer, car nous avons choisi de visiter la mer Morte via le Ramada Resort Dead Sea. C’est plutôt cher comme activité, à 20JD par personne, mais c’est un once in a lifetime. Bref, cassez votre petit cochon et allez-y. Si vous avez des plaies, même de petites égratignures ou des ampoules, je vous conseille vivement de remettre votre visite à plus tard. L’eau salée de la mer morte, ça brûle!

Pour découvrir d’autres articles sur la Jordanie:


Vous avez aimé cet article? Épinglez-le!

Madaba et les environs: la célèbre mosaïque, le mont Nebo et la mer morte.


Contient des liens affiliés, ce qui veut dire que si vous faites une réservation, je touche une petite commission, sans ajouter de frais pour vous. C’est une façon pour moi d’entretenir ce site et de pouvoir continuer à vous fournir des infos gratuitement.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Commenter