Itinéraire de 14 jours au Belize et au Guatemala
Amériques, Belize, Destinations, Guatemala

Itinéraire au Belize et au Guatemala – 14 jours en Amérique centrale

Je crois que j’ai rarement reçu autant de questions sur une destination que lors de mon voyage au Belize! Plusieurs d’entre vous ignoriez que ce pays existait. Je ne vous juge pas! Si vous me demandez de nommer des îles des Caraïbes, vous verrez qu’il y a pas mal d’endroits que je ne connais pas non plus!

Pour être honnête, j’ai décidé de visiter le Belize par opportunité, simplement parce qu’il est à côté du Guatemala. Meilleur décision EVER. Je n’avais aucune attente et j’ai été enchantée par les paysages et les gens!

Comme les Caraïbes ont eu des « petits » problèmes récemment. Je vous conseille vivement le Belize pour vos vacances dans le sud!

Et pour un peu plus d’aventure, combinez votre escapade avec la visite du Guatemala.

Je vous présente mon itinéraire complet de deux semaines dans ces deux pays, revu et corrigé post-voyage afin qu’il soit encore plus efficace pour vous qu’il ne l’a été pour moi!

Premier conseil : Ne repartez pas de l’endroit d’où vous êtes arrivés. Les vols sont un peu plus chers, mais vous gagnerez beaucoup en temps et en coût de transports locaux.

Bien sûr, il y a plus à voir au Belize et au Guatemala que ce qu’il est possible de visiter en 14 jours, mais cet itinéraire vous amènera aux points les plus marquants de ces deux pays, à mon humble avis.

Jour 1 – De Montréal à Caye Caulker

Au moment de l’écriture de cet article, aucun vol direct n’est offert de Montréal à Belize City. Toutefois, une courte escale à Miami ou à Mexico City permet de se rendre dans la capitale facilement.

Outre me prendre en photo avec le fameux signe « BELIZE », rien ne m’intéressait particulièrement, j’ai donc directement pris le Water Taxi pour me rendre sur l’île de Caye Caulker (prononcé Quai Caulker) et me remettre du transport.

Comptez environ 50 Belize Dollars pour un billet aller-retour avec San Pedro Belize Express. Le trajet dure environ 45 minutes.

Signe Belize City, dans la capitale du pays

Où dormir à Caye Caulker?

Pas tout-à-fait un hébergement budget, mais très accessible tout de même, les bungalows de Colinda Cabanas m’ont fait craquer. Ces petites maisons jaunes sont propres, bien entretenues, possèdent un accès direct à l’océan et deux ventilateurs pour les journées chaudes.

C’était mon petit coin de paradis et j’ai presque versé une larme en partant.

Pour les travailleurs nomades comme moi, je vous confirme que le wifi fonctionne à merveille!

Bungalow à louer sur Caye Caulker

Chambre à louer dans un bungalow de bord de mer à Caye Caulker.

Jour 2 – Exploration de Caye Caulker à vélo

L’île est paradisiaque pour les backpackers : le coût de la vie n’est pas trop cher, les restaurants et épiceries sont accessibles, et comme l’île fait 8km2, vous pouvez pratiquement atteindre l’épicerie avec votre bras tout en restant assis dans votre hamac. Super pratique!

Les voitures sont interdites et vous ne croiserez que des voiturettes de golf en guise de taxi.

C’est le terrain de jeu parfait pour se louer un vélo, partir sur un nowhere et prendre des photos des maisons colorées qui se retrouvent partout sur l’île.

Vous aimerez : Quoi faire à Caye Caulker


Rue typique de Caye Caulker au Belize

Cabanes de bord de mer sur l'île de Caye Caulker

Jour 3 – Plongée à Caye Caulker

L’activité la plus populaire au Belize est la plongée, que ce soit en apnée ou sous-marine, et avec raison! Le deuxième plus grand récif de coraux se trouve à quelques minutes de bateau de l’île de Caye Caulker.

Je ne distribue pas mes coups de cœur à tout vent, et le Belize s’en est mérité deux! C’est bien pour dire! (Je vous parle du second un peu plus loin.)

En septembre, c’est la saison des lamantins, de gros mammifères marins qui sont surnommés les vaches des mers. Ils se déplacent lentement en ondulations élégantes. J’étais bouche bée. (En fait, pas tant, comme je devais respirer par le tuba…Ah. Ah. Ah.)

En plus, des tonnes de poissons tropicaux, des tortues, des raies…et des requins se nourrissent dans le récif! Je n’avais jamais vu autant d’espèces marines que lors de cette plongée.

J’ai fait affaire avec Caveman Snorkeling Tours. Bons premiers dans la liste des recommandations sur Trip Advisor, je confirme qu’ils méritent tout-à-fait leur place! Non seulement ils ont un grand respect pour la faune marine, mais le guide que nous avons eu savait respecter les limites des gens prenant part à la plongée, connaissait le récif et ses poissons par coeur, et était fort sympathique.

Tortue vue en plongée près de Caye Caulker au Belize

Photo d’Alex Anderson, guide chez Caveman snorkeling Tour

Jour 4 – Route vers San Ignacio

Bien que je comprendrais si vous décidiez de rester toute votre vie sur Caye Caulker, vous devriez poursuivre votre route jusqu’à San Ignacio, à la frontière du Guatemala. Petite ville sans charme, sa force est surtout d’être a proximité de la forêt tropicale et des tonnes d’activités qu’il est possible d’y pratiquer.

Des shuttles relient Belize City et San Ignacio quelques fois par jours. Vous pouvez acheter votre billet directement à la station de water taxi, d’où ont lieu les départs. Comptez environ 3h30 pour vous rendre. Si vous souhaitez faire la route en chicken bus, c’est aussi possible, au départ de la station de bus centrale. Prenez un taxi à partir du water taxi.

À San Ignacio, vous pourrez tout de même voir quelques oeuvres de street art, et visiter le marché.

Marché de San Ignacio, au Belize

Street Art dans la ville de San Ignacio au Belize

Où dormir à San Ignacio?  

Avec la chaleur, mon critère numéro un était de trouver une chambre avec l’air climatisée. J’ai donc choisi le Maya Bella. Les chambres sont grises et moches, mais hyper propres…et puis ce qui compte, c’est la clim! Je vous le garantis! Ahah!

Jour 5 – ATM Cave

La raison principale de notre présence à San Ignacio était la randonnée dans la caverne Actun Tunichil Muknal, surnommée ATM Cave… pour Another Tourist Missing. Mais non, je blague!

Dans cette caverne située au milieu de la forêt tropicale, la Maya se donnaient rendez-vous pour effectuer des sacrifices et des rituels. Préservés dans la même position qu’ils ont été trouvés, vous pouvez voir des artefacts et même des squelettes. L’eau crystalline de la caverne est rafraîchissante et le calcaire qui s’est formé sur les parois rocheuses fait que tout est scintillant. Sincèrement magnifique, c’est l’activité qui se mérite mon deuxième coup de coeur!

Il est obligatoire d’être accompagné d’un guide pour effectuer cette randonnée d’environ 5 heures, dans la forêt et la caverne. En plus, depuis qu’un touriste a brisé un crâne maya en échappant sa caméra, le gouvernement du Belize interdit à tout le monde d’apporter quoi que ce soit avec lui. Seul le guide peut avoir un drybag en sa possession.

On est tellement habitué de prendre des photos de tout que je dois avouer que c’était à la fois frustrant et un grand soulagement. J’ai pu me concentrer sur le moment présent et vivre l’expérience à fond plutôt que de penser à tout prendre en photos. Heureusement, Maya Walks, avec qui j’ai fait affaire, a accepté de partager des photos avec moi afin que je puisse vous donner un aperçu de l’activité.

Pour l’histoire complète de ma randonnée: Visiter ATM Cave au Belize

Randonnée dans ATM Cave au Belize. Photo de Maya Walks.

Squelette dans la ATM Cave au Belize

Jour 6 – Cave Tubing et route vers Flores

Alors c’est ici que je modifie mon itinéraire. Personnellement, j’ai tout de suite quitté pour Flores, mais après réflexion, je vous conseille plutôt de rester pour l’avant-midi, le temps de faire du Cave Tubing. Assis sur des tubes gonflables, vous êtes portés par le courant à travers des grottes et cavernes. Les touristes que j’ai rencontrés qui l’avaient faits ont tous adorés!

Ensuite, direction Flores, au Guatemala. Pour passer la frontière, pas de panique, c’est hyper simple. Prenez un taxi jusqu’à la frontière et passez là à pied. Ensuite, reprenez un transport du côté du Guatemala, et poursuivez votre route. N’oubliez pas qu’il y a des frais de sortie de 40 Belize Dollars à payer en quittant. Aucun frais n’est exigé pour entrer au Guatemala…bien que quelques douaniers se donnent la liberté de demander. Généralement, si vous demandez à voir le formulaire de VISA, ça leur rappelle qu’il n’y a pas de frais d’entrée.

Comptez environ 2h – 2h30 pour vous rendre à Flores en Collectivo, ces mini-vans collectives qui sillonnent les rues. Vous devriez facilement en trouver un, car ils attendent les touristes dès que vous êtes passés la frontière. Assurez-vous de ne pas payer plus de 50 Quetzals par personne.

Une fois arrivés, explorez à pied la jolie ville de Flores pour le reste de la journée et faites le plein de plats santé à mon restaurant favori: le San Telmo!

Ville île de Flores, au Guatemala

Rue de Flores, au Guatemala

Restaurant San Telmo à Flores, l'endroit pour faire le plein de légumes!

Où dormir à Flores?

Un peu de luxe ne fait de mal à personne, surtout quand il ne coûte que 55$ la nuit. J’ai donc choisi l’Hôtel Sabana pour sa piscine et ses chaises longues. Une vraie princesse je vous dis!

Si vous avez besoin d’aide pour la planification et la réalisation de votre voyage au Guatemala, mais que vous voulez un voyage personnalisé et authentique, prenez contact avec Thierry, l’expert local de Trace Directe.

Faites une demande de soumission gratuitement, et vous pourrez échanger avec lui via votre espace client, et même l’appeler au Guatemala avec un numéro gratuit.

Jour 7 – Tikal et bus de nuit vers Antigua

La majorité des voyageurs qui visitent le site Maya de Tikal logent à Flores. C’est donc très facile de trouver des tours qui quittent au départ de la petite ville.

Comme je souhaitais en apprendre plus sur les Mayas, j’ai décidé d’y aller le tout pour le tout et d’engager un guide pour faire la visite du site. Malheureusement, le guide que j’avais était ennuyant et je n’ai pas appris grand chose. Difficile pour moi de vous dire si c’est généralisé ou si j’ai manqué de chance!

Le site de Tikal est immense et il y fait très chaud avec l’humidité, comme c’est en pleine forêt tropicale! Prévoyez beaucoup d’eau, des vêtements légers et de bons souliers.

Partez tôt, comme il fait moins chaud le matin. Nous avons mis environ 6 heures pour visiter les pyramides majeures du site.

Site de ruines Maya à Tikal au Guatemala

Je vous le dis tout de suite, la prochaine partie est désagréable, mais nécessaire…

Pour rejoindre la charmante ville colonial d’Antigua, il faut environ 14 heures de bus. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez effectuer le trajet de nuit, ce qui vous fera sauver une nuit d’hôtel! Le départ se fait de Flores et vous aurez un transfert à Guatemala City.

 À prévoir pour survivre au transport en bus de Flores à Antigua :

  • Des vêtements chauds, car on gèle dans le bus avec l’air clim au max
  • Des médicaments contre le mal des transports, car les routes du Guatemala sont extrêmement sinueuses
  • Du papier de toilette, car il y en a rarement dans les toilettes des bus
  • De l’argent comptant, car dans mon cas, les arrêts que nous avons faits en cours de route n’acceptaient que le comptant

Jour 8 – Antigua

Ne vous mettez pas trop de pression pour votre première journée à Antigua, comme vous aurez passé la nuit dans le bus. Profitez des délicieux cafés du Guatemala, trouvez-vous une terrasse et baladez vous dans les rues de la ville.

À faire à Antigua:

  • Visiter le ChocoMuseo et goûter à leur gelato au chocolat
  • Monter la Cerro de la Cruz pour avoir une vue panoramique de la ville
  • Flâner au Parque Central et goûter à la bouffe de rue
  • Photographier la célèbre arche jaune d’Antigua

Pour en savoir plus: Antigua – La grand-mère festive de l’Amérique centrale

La célèbre arche jaune de la ville d'Antigua au Guatemala

Westfalia hippie aperçu dans la ville d'Antigua, au Guatemala

Où dormir à Antigua?

Deuxième chambre coup de coeur du voyage au Yellow House (ou Casa Amarillo) d’Antigua. Le personnel est sympathique, les chambres sont propres et décorées avec soin, mais c’est le petit déjeuner qui vole la vedette. À volonté, vous aurez des omelettes ou des burritos déjeuner, incluant fruits, café et chocolat chaud. Je crois que c’est le meilleur petit-déjeuner inclus avec une chambre que j’ai vu de ma vie, et en plus vous pourrez le déguster sur la magnifique terrasse sur le toit.

Chambre de l'hôtel Yellow House à Antigua

Terrasse sur le toit à l'hôtel Yellow House d'Antigua

Jour 9 – Montée du volcan Pacaya

Impossible d’aller au Guatemala sans faire une randonnée sur un volcan! …et bien je dois vous faire un aveu, la journée qu’on avait prévue pour la montée du volcan Pacaya, j’étais complètement débordée de travail! J’ai dû laisser tomber. Ça fait partie des risques d’être un travailleur nomade.

Si vous prévoyez monter ce volcan, le départ se fait d’Antigua vers 6h00 du matin. Vous serez de retour en ville vers midi. C’est une randonnée accessible, qui comporte une bonne montée à la fin, m’a-t-on dit, mais qui est relativement facile quand on y va à notre rythme.

Jour 10 – Route vers le lac Atitlán et kayak

Se rendre au lac Atitlán à partir d’Antigua est un défi si vous êtes atteints du mal des transports! Au moins, ce n’est pas très loin. Il vous faudra environ 2h30 pour vous rendre jusqu’à Panajachel, le village qui sert de porte d’entrée pour la région.

Je vois souvent passer des articles qui parlent du lac Atitlán comme d’un seul endroit. Il y a en fait douze villages qui sont établis autour du lac, et ils sont tous très différents les uns des autres.

Pour ma part, j’ai choisi San Pedro la Laguna comme camp de base, puisque je souhaitais faire l’ascension du Indian Nose et que je savais que plusieurs guides débutaient le tour de ce village.

Pour rejoindre San Pedro, prenez un bateau taxi. Ils partent lorsqu’ils ont suffisamment de passagers, mais je n’ai jamais attendu bien longtemps.

Le lac Atitlán est magnifique et, lorsque vous êtes au niveau de l’eau, vous pouvez voir tous les villages autour. Profitez-en pour faire une balade en kayak! Des tonnes d’endroits en louent.

Vous aimerez : Lac Atitlan – 3 villages mayas à découvrir

Lac Atitlán au Guatemala

Bateaux sur le lac Atitlán au

Où dormir à San Pedro la Laguna?

Je ne vous fait aucune recommandations d’hébergement à San Pedro, car celui que j’avais choisi était horrible. Sincèrement, il se qualifie pour le pire hébergement sur lequel je suis tombée, toutes destinations confondues. Toutefois, des amies à moi ont choisi l’Hôtel Mikaso et elles ont été très satisfaites. En plus, c’est un hébergement certifié écologique et équitable par Village Monde.

Jour 11 – Ascension du Indian Nose et visite de San Pedro

Pour profiter du lever du soleil au sommet du Indian Nose, il faut quitter l’hôtel à 3h45 du matin, mais je vous assure, ça en vaut la peine!

Après une trentaine de minute en autobus local, vous débuterez l’ascension. Je vous conseille fortement d’y aller avec un guide parce que le sentier n’est vraiment pas évident à trouver, et qu’on nous a ouvert le chemin à coup de machette dans le feuillages à quelques reprises.

L’ascension est assez à pic, mais encore une fois, si vous prenez votre temps, c’est accessible à tous.

Au sommet, on voit les nuages recouvrir les sommets des volcans. C’est de toute beauté! Et si vous êtes chanceux comme moi, votre guide aura apporté du café!

Lever du soleil au sommet du Indian Nose

Café au sommet du Indian Nose

De retour à San Pedro vers 9h00, vous aurez toute la journée pour explorer le village (après un gros déjeuner et une sieste!). Partez sans itinéraire, perdez-vous, saluez les gens, souriez! La vie est douce à San Pedro et les locaux vous diront tous bonjour.

Femmes en habits traditionnels à San Pedro la Laguna

Jour 12 – Visite du village de San Juan

Pour votre troisième jour dans la région du Lac Atitlán, explorez le village de San Juan. Juste à côté de San Pedro, vous pouvez y aller en tuk-tuk, mais je l’ai fait à pied. Par contre, il y a des bonnes côtes à monter!

San Juan est reconnu pour ses coopératives de travail. C’est l’endroit où vous pourrez visiter des plantations de cafés et des ateliers de tissages. Vous découvrirez la fabrication des jupes traditionnelles que portent presque toutes les femmes autour du lac Atitlán.

Tissage traditionnel dans le village de San Juan au Guatemala

Foulards tissés à la main au Guatemala

Jour 13 – Panajachel et retour à Antigua

Si vous souhaitez rapporter un souvenir du Guatemala, c’est à Panajachel que vous le trouverez! Les marchands s’alignent les uns à côté des autres sur la rue principale et vous avez tous les objets et vêtements traditionnels à portée de main.

Même si c’est un endroit très populaire auprès des backpackers, j’ai un avis mitigé sur Panajachel. Moins authentique que les autres villages autour du lac, il s’adresse plus à une clientèle à la recherche d’hébergements luxueux.

J’en ai tout de même profité pour payer un frais à la journée pour aller à la piscine d’un bel hôtel. On ne pense pas toujours à ça, mais c’est souvent possible de profiter des installations des hôtels de luxe et de retourner dormir dans notre hôtel pourri ensuite! …il suffit souvent d’offrir un pourboire à l’accueil…

J’ai eu bien de la chance, car mon passage à Panajachel a concordé avec la Fête de l’Indépendance du Guatemala, le 15 septembre. Les fanfares et les parades ont envahi les rues!

Fanfares lors de la Fête de l'Indépendance du Guatemala, à Panajachel

Où dormir à Panajachel?

Selon l’heure de votre vol le lendemain, vous pouvez décider de dormir à Panajachel, ou rentrer à Antigua. Toutefois, je déconseille la ville de Guatemala City, qui est dangereuse pour les touristes.

Mon auberge à Panajachel, la Hospedaje El Viajero, était très bien, tenue par une Guatémaltèque souriante, et située dans une ruelle à l’abris du bruit de la rue principale.

Jour 14 – Départ de l’aéroport de Guatemala City

Et voilà! Prenez un taxi, un shuttle ou un bus jusqu’à l’aéroport de Guatemala City! Comme d’habitude, arrivez environ 3 heures avant votre vol, et prévoyez amplement de temps pour le transport, comme les déplacements au Guatemala sont toujours un peu incertains!

J’espère que mon itinéraire vous aura été utile dans la planification de votre voyage au Belize et au Guatemala. Vous avez des suggestions à faire ou des questions? Laissez-les en commentaires sous cet article!


Vous avez aimé cet article? Épinglez-le!

Itinéraire de 14 jours au Belize et au Guatemala. Quoi visiter, où dormir, et comment se déplacer dans ces pays d'Amérique Centrale.


Contient des liens affiliés, ce qui veut dire que si vous faites des réservations de chambres, je touche une petite commission, sans ajouter de frais pour vous. C’est une façon pour moi d’entretenir ce site et de pouvoir continuer à vous fournir des infos gratuitement. Merci!

 

Recevez votre Packing List GRATUITE pour un voyage en Amérique centrale

Packing-list-amerique-centrale-annie-anywhere

Inscrivez-vous afin de recevoir la liste pour faire vos valises pour l'Amérique centrale.

Nous n'envoyons jamais de spam et vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Powered by ConvertKit
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

6 Commentaires

  • Reply Itinera Magica septembre 28, 2017 at 12:37

    Moi je dis Belize, Belize, Belize ! encore ! ça me tente à fond ce pays – quoi que, les merveilles maya au Guatemala, ça déchire aussi !

    • Reply Annie Anywhere septembre 28, 2017 at 7:49

      Le Belize est magnifique et si peu connu contrairement à d’autres destinations de l’Amérique centrale! C’est vraiment à découvrir…et idéalement pour plus longtemps que moi!

  • Reply Anne Gingras octobre 1, 2017 at 9:47

    Pour Être allée au Belize 2 semaines, wow et rewow ! J’irais y vivre! Une semaine a Glovers Atoll et une autre à Caye Caulquer au Colinda Cabanas. J’y retourne d’ici 1 an!

    • Reply Annie Anywhere octobre 2, 2017 at 11:35

      Je suis tellement d’accord! Heureusement que j’avais mon billet de retour au départ du Guatemala, car je crois que je serais restée au Belize! Ahah!

  • Reply Moietmeszeles octobre 1, 2017 at 3:55

    Le Bélize, j’ai commencé à en entendre parler il ya peu. Quel belle destination et tes photographies la mettent bien en valeur 😊 Merci pour toutes ces informations, je prends note pour un prochain voyage.

    • Reply Annie Anywhere octobre 2, 2017 at 11:34

      Bien contente de t’avoir inspirée! C’est une destination à découvrir!

    Commenter