Quoi faire à Rotterdam au Pays-Bas
Destinations, Europe, Pays-Bas

Rotterdam – Le phoenix des Pays-Bas

Rotterdam, c’est un sac de Skittles explosé qui a répandu ses couleurs partout.

C’est d’ailleurs la façon dont se décrivent Lastplak, le collectif d’artistes de rue de la ville.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, le centre-ville a été détruit à plus de 90%, mais plutôt que de reconstruire les quartiers identiques à ce qu’ils étaient avant, Rotterdam a demandé à des architectes contemporains de redessiner la ville.

Bref, les citoyens se sont donnés le droit de passer à autre chose.

Rotterdam, c’est le phoenix des Pays-Bas.

Depuis 2008, c’est le Québécois Yannick Nézet-Séguin qui dirige leur orchestre philharmonique, mais à part ça, on connait peu la ville. Tout le monde parle d’Amsterdam.

Léo Ferré, lui,  parlait des putes et des matelots de Rotterdam… on voit qu’il n’est pas allé faire son tour récemment, parce qu’en 2014, elle a reçu l’Urbanism Award pour la ville étant la plus agréable où vivre en Europe.

À mon avis, Amsterdam est surrestimée en comparaison avec Rotterdam. Je suis tombée totalement sous le charme de cette ville des Pays-Bas, pour son marché, son ambiance, et son Street Art! #StreetArt #Rotterdam #Pays-Bas #Netherlands #voyage #eurotrip

J'ai suivi ce trajet pour découvrir le Street Art dans la ville de Rotterdam et j'ai vu des oeuvres incroyables par des artistes locaux. À découvrir absolument!
Quoi faire dans la ville de Rotterdam? Découvrir le Street Art à vélo et profiter de l'ambiance et des cafés. C'est mon coup de coeur aux Pays-Bas!

L’architecture éclatée

L’architecture est la raison numéro un pour laquelle les touristes vont à Rotterdam. Certains bâtiments ressemblent à des meubles Ikea montés sans plan, avec des pièces qui sortent du cadre et des matériaux en équilibre.

Les looks sont ambitieux et on est loin de l’uniformité grise du béton.

Promenez vous de la gare au quartier Beurs, près des quais et dans l’ancien port. L’office de tourisme a réalisé une brochure pour expliquer les points d’intérêts architecturaux.

À ne pas manquer:

  • Les maisons cubes (Kijk-Kubus) (dans lesquels se trouve une auberge de jeunesse)
  • Le pont Érasme
  • La gare Rotterdam-Central
  • Le marché couvert (Markthal), dont le plafond est surnommé la chapelle sixtine de Rotterdam

La Marché couvert de Rotterdam est à découvrir absolument lors d'une balade dans la ville

Le plafond du marché couvert de Rotterdam, surnommé la chapelle sixtine des Pays-Bas.

Il est possible de dormir à l'intérieur des maisons cubiques de Rotterdam

L'architecture de Rotterdam est la raison numéro un pour les touristes d'aller dans la ville

Bâtiment intéressant dans la ville de Rotterdam

Pont Erasmus à Rotterdam

Le quartier cool de Rotterdam

Les cafés et bars se concentrent surtout dans le quartier Cool de Rotterdam. Nom officiel du quartier, Cool est très à-propos quand on se balade sur la Witte de Withstraat.

C’est là où se concentrent les cafés, restaurants et boutiques trendy de la ville. L’hiver, on prend le temps de déguster un stroopwaffel avec son café, mais l’été, c’est la folie. Les terrasses envahissent les trottoirs et les citoyens se regroupent autour d’une bière.

Quoi faire à Rotterdam au Pays-Bas

Où voir du street art à Rotterdam

L’avantage à Rotterdam, c’est que vous n’avez pas à vous joindre à un groupe pour découvrir le Street Art. L’équipe de Rewriters a réalisé une application qui recense les différentes œuvres dans la ville, qu’il est possible d’acheter pour 0.99$.

Réparties sur un parcours d’environ 8 km, les œuvres vous amèneront à vous déplacer dans différents quartiers de la ville. Je vous suggère d’effectuer le trajet à vélo.

Dans les rues de Rotterdam, vous ne verrez pas les graffeurs que vous avez l’habitude de voir partout dans le monde. Ici, pas de Stik ou de ROA. Ce sont les artistes locaux qui ont la vedette. RUL3RS, Saïd Kinos, Bruce Tsai-Meu-Chong, Daan Botlek, Ready2Rumbl et bien sûr Ox-Alien dont il est impossible de manquer les aliens qui se retrouvent partout dans le centre de Rotterdam.

Coloré et non politisé, c’est ce que j’ai retenu de l’art de rue de Rotterdam. Bien sûr, vous trouverez quelques clins d’œil à l’écologie ou aux mœurs de la société, mais ce sera toujours fait dans le respect et la subtilité.

Parlant de respect, j’ai été plus qu’étonnée de voir que les murales ne sont pas recouvertes de tags. J’ai l’habitude de voir des horreurs faites en 5 secondes au bas des œuvres, mais ici, rien du tout. C’est propre propre propre comme si on avait peint hier. Ça m’a fascinée.

Puristes, les artistes de Rotterdam? Je ne sais pas, mais les œuvres sont réalisées dans la tradition de l’art: à la cannette, au pinceau ou au rouleau. Vous trouverez peu de pochoirs, contrairement à Bristol par exemple.

Ça s’explique sûrement par le fait que la grande majorité des murales de Rotterdam sont légales. Les artistes ont donc le temps de créer leurs pièces. Ça explique d’ailleurs la grande qualité des réalisations!

À l’extérieur du Scot International Church Rotterdam, ce sont plus de 100 volontaires qui ont participé à la réalisation d’une mosaïque. Au port, vous verrez le Monster of Rotterdam, des artistes Vinz et Dopie. Bref, le street art de Rotterdam ne m’a pas déçue!

L’art de rue vous intéresse? Vous aimerez ces articles:

Murale par le collectif Lastplak à Rotterdam, aux Pays-Bas.

Lastplak (collectif formé en 2001) « Lance une grenade dans un sac de Skittles, trace les contour et voilà, vous avez Lastplak. »

Murales géantes dans les rues de Rotterdam

Murale réalisée par l'artiste Joren Joshua à Rotterdam

Portrait de l'art de rue à Rotterdam

Street Art et vélo, deux caractéristiques de la ville de Rotterdam

L'art de rue se fait coloré dans les rues de Rotterdam

Rotterdam est-elle sur votre liste de villes à visiter en Europe?


Infos pratiques

Transport : Le trajet entre Amsterdam et Rotterdam s’effectue facilement en autobus avec la compagnie Flixbus. Au moment d’écrire ces lignes, comptez environ 7€ pour le trajet de 2 heures. Bien sûr, un train relie aussi les deux villes. À l’intérieur de la ville, le mieux est de vous louer un vélo ou d’utiliser le tram.

Si vous souhaitez explorer Kinderdijk, là où se trouve les célèbres moulins à vent, un watertaxi vous amène directement de Rotterdam au pied des moulins, et en bonus, vous faites un tour de bateau. Bref, c’est génial, c’est 20 minutes, et c’est environ 3€.

Hébergement : J’ai logé à deux endroits différents lors de mon séjour à Rotterdam.

L’hébergement le plus original est définitivement le Stay Okay Rotterdam. Cette auberge de jeunesse située dans les maisons cubiques jaunes qui font la réputation de la ville sort vraiment de l’ordinaire. Étonnement, les prix ne sont pas plus chers que la moyenne. Des dortoirs et des chambres privées sont disponibles. Lorsque j’y étais, de nombreuses familles logeaient à l’auberge. Les chambres à 4 lits sont parfaites. En plus, le petit déjeuner sous forme de buffet est inclus dans le prix.

Le deuxième hébergement que j’ai testé est l’hôtel Thuis bij Schell. Les chambres privées sont décorées selon différents thèmes et le lit est très confortable. J’avais celle sous le thème Harley Davidson! Ahah! Idéal si vous voulez faire la fête, l’hôtel est situé au-dessus d’un bar restaurant sur la rue principale. …ce qui fait que c’est assez bruyant par contre.


Contient des liens affiliés, ce qui veut dire que si vous faites des réservations de chambres, je touche une petite commission, sans ajouter de frais pour vous. C’est une façon pour moi d’entretenir ce site et de pouvoir continuer à vous fournir des infos gratuitement. Merci!

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Reply Annabelle - Matante A janvier 25, 2018 at 9:16

    Je n’avais jamais vraiment songé à Rotterdam mais après t’avoir lue, j’ai le sentiment que cette ville me ressemble! Je me dois de revoir ma wish-list!

    • Reply Annie Anywhere janvier 25, 2018 at 9:26

      Yeah! Bien contente de t’avoir fait découvrir la ville. Je l’ai de loin préférée à Amsterdam.

    Commenter