Moulins à vent de Kinderdijk au Pays-Bas, un site au patrimoine de UNESCO
Destinations, Europe, Pays-Bas

Visiter les moulins de Kinderdijk en été

Un voyage aux Pays-Bas aurait été incomplet sans un passage par le mythique village de Kinderdijk, là où se trouvent les 19 moulins à vent classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Avec des kilomètres à marcher avec rien d’autre que le son du vent dans les hélices des moulins et les herbes longues, sous le bleu d’un ciel sans nuages, le site offre une occasion de farniente à la dutch.

Certes, quelques éclats de rire et des cyclistes qui roulent bien vite interrompent l’ambiance méditative, mais si l’été pouvait se résumer à un paysage, ce serait sans aucun doute celle d’un pêcheur qui attend la prise, longtemps et lentement, lors d’une journée chaude en Hollande.

Voyage au Pays-Bas | Les moulins à vent de Kinderdijk sont un incontournable lors d'une visite en Hollande. Comment s'y rendre? Comment les visiter? Où dormir? Voici un guide complet pour prévoir votre visite des moulins à vent de Hollande.

Kinderdijk (prononcé Kin-der-dike) possède la plus grande concentration de moulins à vent dans tous les Pays-Bas. Installés comme système de drainage afin d’éviter l’inondation de la région, les moulins ont maintenant une vocation plus touristique.

Pour ce qui est de l’origine du nom, elle vient d’une légende selon laquelle un chat aurait sauvé un enfant d’une inondation (source). Kinder signifie « enfant » (comme dans les chocolats Kinder surprise), et dijk signifie « digue ».

C’est depuis 1738 que certains moulins définissent le paysage de carte postale du village de Kinderdijk.

Un homme pêche devant les moulins à vent de Kinderdijk au Pays-Bas

Moulin à vent derrière un champ

Kinderdijk - Site inscrit au patrimoine de l'UNESCO au Pays-Bas

Où voir les moulins à vent au Pays-Bas? Comment se rendre à Kinderdijk? Où dormir dans la région? Découvrez tout ce que vous devez savoir pour planifier votre visite en Hollande dans cet article.
Prêts à explorer les paysage iconiques des Pays-Bas? Direction Kinderdijk pour les photos de moulins à vent! Tout ce que vous devez savoir se trouve dans cet article.

Visiter les moulins de Kinderdijk aux Pays-Bas

À pied

Personnellement, j’ai visité le site à pied, car je souhaitais m’arrêter constamment pour prendre des photos. Si vous ne vous arrêtez pas aussi souvent que moi, vous devriez avoir complété la boucle en environ 1h30. En été, prévoyez de la crème solaire et de l’eau, car l’ombre est rare sur le sentier.

En vélo

Si je devais y retourner, je choisirais sans hésitation de visiter le site à vélo. C’est 60 km de pistes cyclables qui parcourent la région et les points de vue y sont beaucoup plus diversifiés.

Lorsque j’y étais, on faisait la location de vélos directement en sortant du waterbus. Sinon, le Café De Klok (Molenstraat 117, 2961 AK  Kinderdijk) et le Tourist Info Alblasserdam (Zuiderstek 1, 2952 AZ  Alblasserdam) font tous deux la location de bicyclettes. Comptez environ 3€ de l’heure.

Il est aussi possible d’apporter votre vélo sur le bateau de Rotterdam sans frais supplémentaires.

En bateau

Un bateau touristique effectue l’aller-retour dans les canaux lors d’une visite commentée. Je n’y ai pas pris part, mais c’est une autre façon de découvrir les moulins. Attention, il ne s’agit pas du waterbus qui vous amènera au site, mais bien d’une autre embarcation.

moulin à vent en Hollande en été devant un ciel sans nuage

Combien coûte la visite

L’accès au site est gratuit, même si les dons sont fortement appréciés et nécessaires pour l’entretien du site.

Sinon, il faut compter:

  • 8€ pour l’accès aux deux moulins-musées et au vidéo présenté au Visitor Center
  • 5,50€ pour la petite croisière en bateau
  • 13€ pour l’ensemble

Comment s’y rendre

Au départ de Rotterdam, la façon la plus facile de rejoindre Kinderdijk est de prendre la ligne 202 de Waterbus. L’arrêt se trouve au Erasmusbrug (pont Érasme) et vous arriverez près de l’entrée du site en 30 minutes. Le waterbus fonctionne 365 jours par année, avec des horaires variables selon les saisons.

Les billets s’achètent à bord, en argent comptant seulement. Au moment de la rédaction de cet article, le coût est de 8€ pour l’aller-retour.

Où dormir près de Kinderdijk

Il n’y a aucun hébergement directement dans le village de Kinderdijk. Le mieux est de dormir à Rotterdam, qui de toute façon est une ville franchement chouette à visiter! Découvrez-la dans mon article sur quoi faire à Rotterdam.

J’y ai testé deux hébergements:

Stayokay Hostel Rotterdam – Rotterdam: véritable coup de cœur pour cette auberge de jeunesse qui se trouve à l’intérieur des fameux « cubes jaunes ». Malgré que le bâtiment soit bien célèbre, les prix ne sont pas plus élevés qu’ailleurs. Des dortoirs sont disponibles pour les voyageurs à petits budgets et des chambres privées sont aussi offertes pour ceux qui voudraient plus d’intimité.

Où dormir à Rotterdam - Stay Okay Hostel dans les maisons cubiques jaunes

Stay Okay Hostel à Rotterdam

Thuis bij Schell – Rotterdam: Cet hôtel est situé directement sur une rue principale, ce qui en fait l’endroit parfait si vous souhaitez sortir en ville. Les chambres ont toutes une thématique originale. J’ai dormi dans celle sous le thème Harley Davidson! Match parfait avec ma personnalité de bikeuse (ou pas).


Cet article contient des liens affiliés, ce qui veut dire que si vous faites une réservation, je touche une petite commission, sans ajouter de frais pour vous.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Reply Mathilde 5 septembre 2018 at 1 h 21 min

    Ça a l’air trop beau ! J’aurais bien aimé y aller lors de mon précédent séjour à Rotterdam mais il y avait tellement de choses à voir dans la ville que je n’ai pas eu le temps. Ça sera pour la prochaine fois car j’adore les Pays-Bas !

    • Reply Annie Anywhere 14 septembre 2018 at 10 h 55 min

      Ahah! C’est vrai qu’on ne s’ennuie par à Rotterdam! C’est une de mes villes coups de coeur en Europe.

    Commenter