Visiter les îles de la lagunes de Venise en Italie
Blog, Destinations, Europe, Italie

Escapade pour visiter les îles de la lagune de Venise

Mis à jour le

J’ai passé près d’une semaine dans la ville de Venise, et même si la ville est d’une beauté infinie, on a vite fait le tour de ses attraits. Accompagnée d’une fille rencontrée à l’auberge où je logeais, je suis donc partie en day trip pour explorer trois îles de la lagune : Murano, Burano et Torcello.

La cité qu’on appelle Venise est à elle seule composée de 118 petites îles reliées entre elles par des ponts qui traversent les canaux. D’autres îles sont comme des morceaux de puzzles qu’on aurait mis à côté de la boîte.

Parmi celles-ci, les plus populaires (et touristiques), sont accessibles facilement en vaporetto. C’est un bel ajout à faire à un voyage en Italie.

Dans la lagune de Venise en Italie, trois îles se visitent facilement en vaporetto. Voici quoi faire sur l'île colorée de Burano, Murano l'île des verreries et Torcello avec son église byzantine. Une escapade d'une journée depuis Venise, parfaite pour changer d'air! #Italie #Venise

Burano – L’incontournable arc-en-ciel

Dès l’arrivée sur l’île de Burano, on voit apparaître les maisons colorées qui en font sa réputation. Même si c’est aujourd’hui la raison numéro un de venir visiter l’île, ces couleurs ont avant tout une fonction pratico-pratique.

Comme la ville a été fondée principalement par des pêcheurs, les habitants peignaient les maisons de différentes couleurs afin de pouvoir se repérer en mer et par temps de brume. C’est aussi pour cette même raison que les maisons sont aussi colorées aux îles de la Madeleine!

Encore aujourd’hui, les habitants ont l’obligation de repeindre leurs maisons chaque année. Et ce doit être de la même couleur!

Fatiguée du rose bonbon ? Ah ben c’est tant pis, hein, vous avez qu’à déménager. On repassera pour le Pantone de l’année…

Vous aimerez aussi: Venise – Dans quels quartiers s’y perdre en 3 à 4 jours

Créatives, les femmes de Burano ont inventé une nouvelle forme de dentelle à force de repriser les filets de pêche. De véritables girlboss du 16e siècle. Leurs ouvrages est la deuxième raison pour laquelle on visite Burano.

Si les détails vous intéressent, vous pourrez visiter le Musée de la dentelle. Sinon, vous n’aurez aucun mal à voir des pièces dans toutes les boutiques de la ville, « mais comme il faut trois ans pour réaliser une nappe, les pièces abordables viennent le plus souvent de Hong Kong ou de Chine. » (Source)

Maisons jaune, turquoise et verte sur l'île de Burano dans la lagune de Venise
Canal sur l'île de Burano, et maison jaune avec une fenêtre à volet mauve
Montage photo des maisons colorées sur Burano près de Venise
Tout un travail d'entretenir les maisons colorées de Burano
Canal traversant Burano
Maisons cachées au fond d'une ruelle sur l'île de Burano dans la lagune de Venise

Murano – Le verre à moitié plein

L’île de Murano est quant à elle reconnue pour ses verreries. Elle est traversée par un grand canal qui ne compte qu’un seul pont. Je dois avouer que l’envie de traverser à la nage m’a prise quelques fois, plutôt que de faire le détour. Heureusement, l’île n’a une superficie que de 1,17 km2.

C’est en 1201 que les verriers de Venise ont été forcés de s’installer sur Murano pour limiter les risques de feu. L’île s’est donc bâtie une solide réputation pour tous les objets en verre. Encore aujourd’hui, c’est la raison principale pour laquelle les touristes visitent Murano.

J’ai passé quelques heures à alterner les verreries et les verres d’Aperol Spritz.

Sans guide, la visite de Murano s’apparente plus à une journée shopping qu’à une visite culturelle. Mon conseil serait de joindre un tour privée ou en groupe pour visiter l’île, assister à des démonstrations de soufflerie de verre et en apprendre plus sur l’endroit. Ce tour d’une demi-journée sur les îles de Murano et Burano semble vraiment bien.

Île de Murano dans la lagune de Venise et ses verreries

Torcello – La discrète

Si vous n’aimez pas les foules, dirigez-vous vers l’île de Torcello. Elle ne compte que 14 habitants!

Pourtant, au 10e siècle, c’était l’île la plus puissante de la lagune, avec ses 10 000 citoyens. C’est la malaria qui aura décimé sa population et fait fuir plusieurs habitants au 12e siècle.

Pour être honnête, je n’avais aucune idée de ce qu’il y avait à y voir, mais j’ai saisi l’opportunité de rentabiliser mon billet de vaporetto.

Après une marche en plein soleil sur un long chemin, j’ai finalement atteint l’Église Santa Fosca. Et voilà, c’est tout ce qu’il y a à faire sur Torcello.

Comme ça faisait au moins une heure que je n’avais pas mangé de gelato (j’étais en manque vous voyez), j’ai préféré aller me rassasier au restaurant plutôt que de faire la visite.

Et ce fut ma courte escapade sur l’île de Torcello.

Église Santa Fosca sur l'île de Torcello
Long chemin de l'île Torcello de Venise

Comment se rendre sur les îles de Burano, Murano et Torcello

Les îles de Burano, Murano et Torcello sont reliées à Venise par des vaporettos de la ligne 12, au départ de la station Fondamente Nove A. Voici les temps de transport approximatif entre chaque île :

  Venise
(Fdte Nove A)
Murano Burano Torcello
Venise
(Fdte Nove A)
  10 min. 45 min. 40 min.
Murano 10 min.   35 min. 30 min.
Burano 45 min. 35 min.   6 min.
Torcello 40 min. 30 min. 6 min.  

Attention, les horaires varient entre les saisons, les jours de semaine et les week-ends. C’est uniquement pour vous donner une idée. Retrouver les horaires sur le site de l’ACTV.

Le plus économique est d’acheter un billet de vaporetto valide pour une journée. Ainsi, vous pourrez effectuer des trajets illimités d’une île à l’autre.

Les autres îles de la lagune de Venise

Si vous disposez de plus de temps et de plus de curiosité, voici quelques autres îles que vous pouvez visiter dans la lagune de Venise:

  • Lido – Là où il y a des plages
  • San Francesco Del Deserto – Des moines y habitent dans un convent
  • San Michele – L’île cimetière
  • Mazzorbo – Vignobles et vergers
  • Chioggia – Une petite Venise, avec beaucoup de canaux, mais pas de gondole
  • Giudecca – L’île des hôtels de luxe

Cet article contient des liens affiliés, ce qui veut dire que je reçois une petite commission si vous faites une réservation. Merci!

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Commenter