Promenade_raquettes_Baie-James

Chibougamau – Randonnée et potions nordiques

Ma mère est une sorcière.

Du moins, c’est mon interprétation d’une des facettes de sa personnalité.

Il ne faut pas voir ça comme un aspect négatif, bien au contraire. C’est qu’elle est passionnée des plantes, de l’aromathérapie, de la naturopathie, etc.

Je suis allée au Sri Lanka une fois avec elle et pour faire fuir les insectes de notre chambre, elle a aspergé les draps d’huile essentielle de lavande, vous voyez. (En passant, ça fonctionne à merveille.)

Je n’étais donc pas trop déstabilisée de me faire suggérer de boire une infusion de sapin baumier pour dégager les voies respiratoires, ou qu’on m’offre un chocolat chaud aux champignons.

L’expertise que propose FaunENord est aussi variée que les expériences que vous pourrez vivre avec eux.

Raquettes à Chibougamau avec FaunENord

Raquettes au Parc régional Obalski de Chibougamau

Pour nous présenter l’organisme, nous avons suivi Laurie dans les sentiers enneigés de Chibougamau. Un panache de caribou attaché derrière son sac-à-dos, ses mocassins autochtones et la vitesse de ses pas font foi de son caractère du nord.

Ce n’est pas le froid ni l’épaisseur de la neige qui font obstacles à sa volonté de faire découvrir les richesses de la Baie-James.

Randonnée dans le parc Obalski à Chibougamau

Pendant notre randonnée de 6km en raquettes, elle nous parle des castors, des caribous et des oiseaux.

Les bruits d’oiseaux enregistrés sur son cellulaire attirent les mésanges et elles nous accompagnent dans notre marche.

On se croirait dans une version aventure du film Cendrillon quand les oiseaux aident la princesse à enfiler sa robe. Sauf que nous, on a de la neige jusqu’aux genoux si on troque nos raquettes pour des talons.

Vue sur la ville de Chibougamau enneigée.

Délices de la forêt boréale

À mi-chemin, nous faisons halte dans un petit chalet aménagé avec un poêle à bois et Laurie sort de son sac l’équivalent d’une batterie de cuisine. Bon, j’exagère à peine…

Bouilloire, gobelets, plats de dégustations et thermos sont installés sur la table commune.

Pour le développement économique de la région, FaunENord travaille sur une gamme de produits forestiers comestibles.

Pause au chalet du parc Obalski à Chibougamau.

Sapin baumier

Ce n’est pas instinctif de boire une infusion de sapin, mais c’est délicieux. Ça goûte « chez nous ».

Pour l’instant, il n’y a que les champignons séchés et le thé du Labrador qui sont commercialisés, mais nous avons goûté à des chocolats chauds, dont un aux champignons, et des thés aromatisés. Ça fera fureur une fois sur les tablettes ! Il faut oser!

En saison, il est possible de participer à des activités de cueillettes de champignons. (Je vais en glisser un mot à ma mère, c’est certain.)

Pause thé dans un chalet à la Baie-James.***

Infos pratiques

Le volet touristique est en cours de développement. Le mieux est de contacter FaunENord pour leur parler de vos intérêts et disponibilités afin qu’ils puissent vous proposer des activités sur mesure. L’organisme est basé à Chibougamau.

infos@faunenord.org || 418-748-4441


Vous aimez cet article? Épinglez-le!  Découvrez les ressources naturelles du nord du Québec avec l'organisme FaunENord. Sortie en raquettes et dégustations sont au menu!


Merci, Meegwetch, à Tourisme Eeyou Itschee Baie-James de m’avoir reçue le temps d’un weekend. C’est avec grand plaisir que j’ai pu découvrir votre région. Bien entendue, les opinions sont les miennes, même si on m’a offert du chocolat chaud.


 Avez-vous déjà visité le nord du Québec? Vous oseriez le chocolat chaud aux champignons? 

2 Commentaires

  • Benoit

    06.03.2017 at 19:10 Répondre

    ¨ca donne le goût d’y retourner un bel article de toi chère Laurie.

  • Bons plans Voyage au Canada

    08.03.2017 at 14:23 Répondre

    Magnifiques photos Annie et oui j’aimerai bien goûter au chocolat chaud aux champignons !!!! 😍

Laisser un commentaire