Créer un blogue voyage étape par étape sur BlueHost et Wordpress
Nomade

Comment créer un blogue voyage sur WordPress

Dans cet article, je vais vous apprendre la méthode et les outils que j’ai utilisés pour créer un blogue sur WordPress. Vous pourrez suivre les étapes et, en 30 minutes, votre blogue sera en ligne. En bonus, je vous offre aussi quelques trucs pour ne pas être douchebags.

J’ai hésité longtemps avant d’écrire cet article… C’est qu’il y a tellement de gens qui publient des articles du genre « 10 étapes faciles pour voyager gratuitement » qu’il y a une vague de nouveaux blogueurs qui se joignent à notre communauté avec des idées farfelues sur ce que c’est d’avoir un blogue voyage.

Il y a aussi les blogueurs déjà établis qui se disent qu’il y a déjà trop de blogues voyage… que c’est saturé… qu’il y a trop de compétition…

C’est déjà ce qu’on disait il y a 3 ans, et si j’avais écouté, je ne serais pas ici.

« Comment débuter un blogue voyage » est quand même l’une des questions que je reçois le plus souvent, et je pense que si vous souhaitez avoir un blogue, vous allez le faire peu importe ce que les gens vous en disent. J’ai donc décidé d’écrire cet article parce que si vous êtes pour créer un blogue, aussi bien le faire comme il le faut.

Cliquez ici pour débuter votre blogue.

Mais avant tout… Viens, on a va aller prendre un café juste toi et moi. Faut qu’on jase.

Café dans une tasse verte. Photo du site Unsplash

Pétage de bulles sur les blogues voyage

Avant que vous vous lanciez dans cette aventure, je veux vous préciser certaines choses et aborder quelques idées préconçues.

Un blogue voyage n’est pas un moyen de voyager gratuitement

De l’extérieur, c’est vrai que la vie des blogueurs voyage semble glamour et festive, mais en réalité, je ne connais pas un seul blogueur qui a déjà voyagé gratuitement.

Les blogueurs voyagent en échange de TRAVAIL. Ne croyez pas que les compagnies nous donnent des produits, des chambres d’hôtels ou des vols juste pour nos beaux yeux.

Il faut écrire des articles, prendre des photos, trier et éditer les photos, réviser notre texte, faire la promotion de la destination sur Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest et j’en passe. Un « cadeau » d’une valeur de 50$ se traduit parfois par des heures de travail.

Si vous voulez débuter un blogue voyage en espérant voyager gratuitement, ne le faites pas.

Vous aimerez peut-être: Pourquoi je suis devenue digital nomad?

Le succès n’est pas instantané

Il faut bloguer longtemps avant d’être approché par des marques. Souvent, celles-ci vérifient que votre blogue est en ligne et que vous publiez régulièrement depuis au moins un an avant de vous contacter. Si vous voulez tirer des revenus de votre blogue, il faut donc voir ça comme un marathon et non comme un sprint.

De façon réaliste, prévoyez passer au minimum 20 heures par semaine sur votre blogue si vous souhaitez le faire de façon professionnelle.

Pour en savoir plus: Comment obtenir ses premiers contrats comme nomade numérique

Et si vous n’êtes pas dans le domaine du voyage…

 

Pourquoi avoir un blogue?

Ce que je dis toujours, c’est qu’avoir un blogue, ce n’est pas une fin, c’est un moyen.

Je vois mon blogue comme un portfolio pour mettre de l’avant mes compétences en rédaction, gestion des médias sociaux, photographie, etc. Ce sont ces compétences qui me permettent d’aller chercher des contrats avec des clients payants.

C’est aussi une façon d’être trouvé sur les moteurs de recherches comme Google. Plus vous avez de contenus (et si vous avez bien écrit vos articles), plus vous avez de chance d’apparaître dans les résultats de recherches.

Donc, peu importe votre domaine, je crois qu’il est essentiel d’avoir un blogue pour vous présenter comme expert.

Bloguer a changé ma vie et m’a donné la confiance nécessaire pour débuter comme freelance et avoir la liberté de travailler de la maison ou en voyage, selon l’horaire qui me plait. Je ne peux donc que vous encourager, si l’écriture et le partage de connaissances vous passionnent.

« Bon Annie, as-tu fini? Est-ce que tu en viens au fait, là ?! »

Oui, bon… j’y arrive…

 

Pourquoi choisir BlueHost pour créer votre blogue

Je vous recommande Bluehost parce que c’est le service que j’utilise depuis le début pour mon blogue. C’est un hébergeur qui est reconnu et avec qui je n’ai jamais eu de problèmes en plus de 3 ans. C’est aussi très abordable, à partir de 5.95$/mois.

*Vous verrez un tarif de 3.95$ s’afficher sur le site, mais il s’agit du tarif pour un contrat de 36 mois. Je vous le déconseille pour commencer, sauf si vous êtes certains d’aimer bloguer!

Vous êtes peut-être tentés de lancer votre blogue gratuitement sur WordPress ou Blogger, mais je vous le déconseille. Lorsque quelque chose est gratuit, c’est souvent vous le produit!

En utilisant leurs plateformes gratuitement, vous leur laissez le droit de placer des publicités sur votre site sans qu’ils ne vous paient un sous. Premièrement, ça ne fait pas très professionnel auprès de vos lecteurs, et en plus, je suis certaine que vous ne voulez pas que quelqu’un d’autre retire les profits de votre blogue.

Bref, posséder son propre nom de domaine est essentiel pour garder le contrôle du contenu de votre blogue et avoir l’air professionnel.

Vous serez peut-être aussi tentés de créer votre blogue sur Wix. Il est vrai que la plateforme est facile d’utilisation. Par contre, le SEO (Search Engine Optimisation – ce qui vous fait apparaître dans les résultats sur Google), est absolument pourri.

J’ai des clients qui ont un site web avec Wix et je galère 100 fois plus qu’avec mon blogue pour optimiser leur site et leur donner de la visibilité. En plus, quand il y a un problème, peu de programmeurs sont spécialisés avec Wix comparativement à WordPress, vous êtes donc laissez à vous-mêmes ou vous devez payer très chers pour un programmeur spécialisé.

La troisième raison, c’est que la plupart des plugins (ces extensions que vous pouvez installer et qui vous permettent de faire plus de choses sur votre blogue, comme insérer un formulaire, placer des boutons de partage, etc.), sont payants sur Wix. Sur WordPress, il y a des tonnes d’extensions gratuites qui fonctionnent à merveille.

Bref, je ne mâcherai pas mes mots: je déteste Wix.

En fait, vous savez quoi, je déteste tellement Wix que je m’engage à vous aider par courriel si vous débutez un blogue WordPress sur BlueHost et que vous avez des problèmes lors de l’installation de WordPress.

Boom.

J'ai suivi cette méthode étape par étape pour créer mon blogue voyage sur WordPress. Parfait pour les débutants, c'est pas du tout compliqué! #Blogue #Bloguevoyage #Business #Startablog #Blog #WordPress #Blogging #Blogger #Bluehost

4 étapes facile à suivre pour enfin créer votre blogue voyage en 2018! En 30 minutes, l'aventure peut commencer! #Blog #Blogging #Voyage #Business #Wordpress
4 étapes facile à suivre pour enfin créer votre blogue voyage en 2018! En 30 minutes, l'aventure peut commencer! #Blog #Blogging #Voyage #Business #WordpressGuide pour débutants pour créer un blogue voyage sur WordPress! Un projet pour la nouvelle année! #Blogging #Blogger #Blogue #Business #Ladyboss #Wordpress

Comment débuter un blogue WordPress sur BlueHost

1. Choisissez votre nom de domaine et enregistrez-le

Cliquez ici pour choisir votre nom de domaine et créer votre blogue, puis suivez les étapes.

La première chose à faire est de choisir le nom de votre blogue. Ne le choisissez pas sans réfléchir, car un changement de nom peut être bien compliqué par la suite!

À vérifier avant de choisir votre nom :

  • Est-ce que le nom est disponible? Y a-t-il déjà des entreprises ou sites internet qui portent ce nom?
  • Est-ce que le nom est disponible sur les réseaux sociaux?
  • Est-ce que le nom est facile à épeler et à comprendre au téléphone?

Vous pouvez acheter votre nom de domaine directement sur BlueHost pour faciliter le processus. Si vous optez pour un contrat de 12 mois, vous obtiendrez même votre domaine GRATUITEMENT pour la première année. En plus, le tarif est moins élevé si vous optez pour un contrat de 12 mois plutôt que de payer à chaque mois. Au moment de la rédaction de cet article, on parle d’un investissement d’environ 75$US. Pas besoin de casser votre petit cochon!

Je ne crois pas que vous ayez besoin de la plupart des options proposées par BlueHost pour commencer. Toutefois, je vous conseille fortement d’opter pour la « Privacy Protection ». Sans cette option, vos informations personnelles telles que votre nom, email et téléphone apparaîtront publiquement sur le site WHOIS, qui répertorie les propriétaires de sites web.

Comment débuter un blogue WordPress sur BlueHost

En résumé :

  1. Allez sur le site de BlueHost et cliquez sur « Get Started Now ».
  2. Cliquez sur le forfait de votre choix.
  3. Entrez le nom de domaine de votre choix.
  4. Entrez vos informations personnelles et informations de paiement.
  5. Choisissez un mot de passe sécuritaire, car il donnera accès à votre site.

Une fois que c’est fait, je vous conseille d’aller tout de suite créer des comptes sur tous les réseaux sociaux afin de vous assurer que personne ne vole votre nom.

Sélectionner le plan de base sur BlueHost

Choisir son nom de domaine sur BlueHost

Package Info sur BlueHost

 

2. Installez WordPress sur BlueHost

BlueHost rend les choses faciles pour l’installation de WordPress.

Après avoir rempli l’étape 1, vous verrez le cPanel, c’est l’écran d’accueil de BlueHost.

Cliquez sur WordPress dans la section « Website Builders ». Suivez les étapes qui apparaîtront à l’écran. Lorsque vous devrez choisir où installer WordPress, choisissez votre nom de domaine.

Et voilà!

Installer WordPress sur BlueHost

3. Choisissez votre thème

Le thème est ce qui donne le look à votre blogue. Voyez cela comme la façon économique de créer un site web, sans avoir à payer de développeur et de designer web.

Je suis en amour avec les thèmes de Solopine, qui sont non seulement jolis, mais très faciles à personnaliser. Si vous êtes curieux, j’utilise présentement le thème Florence, de Solopine.

Il y a aussi une multitude de thèmes gratuits disponibles directement sur WordPress.

Pour installer un thème, allez dans l’onglet « Apparence », « Thème », puis « Ajouter ». Vous pourrez ensuite uploader votre thème, ou en choisir un parmi ceux proposés.

Ajouter un nouveau thème dans WordPress

Lorsque vous choisirez votre thème, assurez-vous qu’il soit « responsive« , c’est-à-dire que sa largeur s’adapte à l’écran sur lequel le site est consulté, que ce soit un cellulaire, une tablette ou un ordinateur. En principe, tous les thèmes devraient l’être, mais bon, je vous le mentionne au cas où vous choisiriez un thème qui date de 1986. ;)

Si vous avez l’intention d’avoir une boutique en ligne éventuellement, assurez-vous aussi de choisir un thème qui le permet. Sinon, ça vous compliquera la tâche plus tard.

Si vous avez besoin d’un logo ou de bannières personnalisées et que vous ne voulez pas investir une grosse somme d’argent, je vous recommande le site Fiverr, sur lequel vous pouvez trouver des designers graphiques qui offrent le service pour aussi peut que 5$.

4. Installez les extensions (plugins) essentiels

Les plugins ajoutent des fonctions à votre thème. En voici quatre que je considère comme essentiels:

  • Akismet: Il filtre les commentaires sur votre blogue et vous empêche de recevoir du spam. Croyez-moi, même si vous êtes un nouveau blogue, vous risquez de recevoir BEAUCOUP de spam.
  • Contact Form 7: Si vous n’aimez pas le look du formulaire de contact de votre thème, je vous suggère ce plugin.
  • Yoast SEO: Ça vous aide à optimiser votre site pour qu’il ressorte davantage dans les résultats de recherche.
  • All Meta Tags: Vous aurez parfois à ajouter des « meta tags » sur votre site. C’est le cas entre autre si vous souhaitez confirmer votre site sur Pinterest. Si vous n’êtes pas trop à l’aise d’aller jouer dans le code de votre site, cette extension vous facilitera la tâche.

Vous trouverez les extensions dans le menu gauche de WordPress: « Extensions », « Ajouter », recherchez l’extension, puis cliquez sur « Installer ».

Vous devrez ensuite aller dans « Extensions », « Extensions installées », et « Activer » les extensions.

5. Bloguez!

Et voilà, votre site est en ligne et en plus il est joli! Maintenant, c’est le temps de créer du contenu de qualité et de développer vos réseaux sociaux.

Une dernière chose… Si vous voulez être appréciés et appuyés de la communauté des blogueurs voyage, suivez ces quelques conseils:

  • Ne volez pas de photos: Vous ne pouvez pas utiliser n’importe quelles photos trouvées sur le net même si vous indiquez le crédit, même si cette photo était sur les réseaux sociaux, même si vous ne faites pas d’argent avec cette photo, même si seulement une personne voit cette photo. Il n’est JAMAIS okay d’utiliser une photo sans permission si elle n’est pas en Creative Commons ou libre de droits. Lorsque j’ai besoin d’une photo libre de droits, je vais sur le site Unsplash. Les photos dans cet article proviennent de ce site.
  • Soyez pertinents dans vos commentaires: Une des façons de faire connaître votre blogue est de commenter sur d’autres blogues. De grâce, si vous utilisez cette stratégie, soyez pertinents et intéressants. Dites-vous bien que tous les blogueurs connaissent cette stratégie et que si vous laissez un commentaire vide du genre « Jolies photos!» ou « Article intéressant! », on voit bien ce que vous faites… ;)
  • N’achetez jamais de likes ou de followers: Certaines marques ne s’en rendent peut-être pas encore compte, mais les autres blogueurs, oui. C’est très facile à voir avec le site Social Blade et vous avez l’air de tricheurs et de losers. Oui oui. Alors la triche, c’est non.
  • Respectez les règles des différents médias sociaux que vous utilisez: Le nombre de concours illégaux sur Facebook est insupportable! Vous trouverez les règlements officiels directement sur le site de Facebook.
  • Ne copiez pas le style des autres: Ne reprenez pas un article que vous avez déjà lu en reformulant simplement. Les autres blogueurs s’en rendent compte. Ayez votre propre style, c’est ce qui vous démarquera à long terme. Les photos de dos de vous qui faites semblant de marcher, on a compris, c’est bon, on peut passer à autre chose. Remarquez, pour ce conseil-ci, c’est peut-être que moi qui en a marre.
Photo de voyage de dos

Ce genre de photo… plus capable! – Photo provenant d’Unplash

Pour en apprendre davantage

Si vous êtes dans le domaine du voyage et que vous cherchez un excellent cours pour  apprendre sur le storytelling, les bases du SEO, Google Analytics, la promotion de votre blogue et les partenariats avec les marques et destinations, je vous conseille vivement le cours The Fundamentals of Travel Blogging (en Anglais).

Je me suis inscrite à ce cours au Jour 1 de mon blogue et ça m’a permise d’avancer bien plus vite que je n’aurais pu le faire sans les outils et ressources de ce cours.

Ça vous donne aussi accès à une communauté Facebook où vous avez le droit de poser toutes les questions que vous commencez par « C’est peut-être niaiseux, mais… », et où les blogueurs d’expérience vous répondent. (Encore une fois, je mentionne que c’est en Anglais.)

Les blogueurs les plus connus sont tous passés par là et font encore partie de la communauté: Adventurous Kate, Moi, mes souliers, Alex in Wanderland, Béatrice, etc.

N’oubliez pas que le blogging est un processus d’apprentissage, amusez-vous!

Vous avez des questions sur ce tutoriel? Partagez-les en commentaire et je pourrai vous répondre. 


Contient des liens affiliés, ce qui veut dire que si vous faites une réservation, je touche une petite commission, sans ajouter de frais pour vous. C’est une façon pour moi d’entretenir ce site et de pouvoir continuer à vous fournir des infos gratuitement.

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Commenter