Randonnée sur un glacier au parc Skaftafell en Islande.
Destinations, Europe, Islande

Randonnée sur le plus grand glacier d’Islande

Un vieux proverbe dit « pierre qui roule n’amasse pas mousse ». Une randonnée sur le glacier Vatnajökull en Islande prouve bien le contraire!

J’ai voyagé en Islande en 2013 et, même si les choses ont changé depuis le gros boom touristique, la quantité d’histoires et de légendes que vous pouvez rapporter de ce petit pays demeure la même. Les paysages magiques influencent certainement la créativité des Islandais et le pays est si peu commun qu’il réécrit même les proverbes classiques.

Dans le sud-est de l’Islande se trouve le glacier Vatnajökull, le plus grand de tout le pays! Je voulais absolument y faire une randonnée, entendre le son de la glace qui craque sous mes crampons. Je n’avais jamais marché sur un glacier avant et j’étais convaincue qu’il s’agissait d’un incontournable à faire en Islande.

Je ne me suis pas trompée! C’est une expérience incroyable que de voir un glacier de près!

Vue du glacier près de Skaftafell en Islande.

Début de la randonnée sur un glacier en Islande

Nous avons débuté la journée à l’entrée du Parc national de Skaftafell, où un bus nous attendait pour nous amener à la base du glacier.

Le sentier était plein de roches et de boue laissées par la fonte du glacier. Avec le réchauffement climatique, le guide nous a dit que le glacier n’existerait probablement plus au prochain siècle. C’est un désastre, mais pour certains Islandais, c’est l’occasion de prendre possession de nouvelles terres.

Et puis, après une trentaine de minute de marche, nous avons atteint le début de la glace…

Dure, épaisse, préhistorique…de la glace qui était là juste après les dinosaures! (Bon d’accord, ce n’est pas tout-à-fait ce que le guide nous a dit, mais j’ai toujours été meilleure en géographie qu’en histoire…et c’est pour ajouter à la tension dramatique.)

Randonnée sur le plus grand glacier d'Islande

La première chose que j’ai remarqué, c’est qu’il ne faisait pas plus froid sur le glacier qu’ailleurs en Islande. Le fait d’être entouré de glace ne change absolument rien!

En fait, ce qui m’a le plus surprise du glacier, c’est son odeur!…en fait, l’absence total d’odeur.

On dit que les odeurs créent les souvenirs, et j’avais donc peur de n’avoir aucun souvenir du glacier. Entourée de rien d’autre que de la glace et de l’eau, ça ne sentait rien. L’odeur d’un glacier est équivalente au silence de l’odorat. C’est fascinant!

Glace du glacier Vatnajökull en Islande.

Dans ce désert blanc et bleu, il n’y a qu’une seule forme de vie : les souris de glacier. Créées par des écosystèmes miniatures qui poussent sur de petites roches, les souris de glacier sont en fait des boules de mousses vertes. Parce que le glacier bouge très très lentement, les pierres roulent vers le bas à une vitesse réduite, poussées par le vent et la glace qui fond. La mousse fini donc par s’accrocher sur toute la surface de la pierre.

Et voilà! Pierre qui roule amasse donc mousse! Il vaut donc mieux écouter les forces de la nature plutôt que les proverbes!

Souris de glacier, seul organisme vivant sur un glacier.

Infos pratiques

J’ai entendu dire que, lors de voyages en Islande, la compagnie Huwans club aventure propose des randonnées sur le glacier Vatnajökull près du parc de Skaftafell. Vous pouvez les contacter pour obtenir plus d’infos sur leurs circuits.

Prévoyez une demi-journée pour la randonnée, et des vêtements imperméables. Les crampons et piolets vous seront prêtés sur place.

La randonnée est facile et ne comporte pas d’escalade. Vous n’avez donc pas besoin d’expérience particulière pour y prendre part.

Pour découvrir d’autres articles sur l’Islande:


Vous avez aimé cet article? Épinglez-le!

Voyage en Islande - Randonnée sur le glacier Vatnajökull, près du parc de Skaftafell, le plus gros glacier du pays. Une activité incontournable à faire dans le sud de l'Islande.


Cet article est présenté par Huwans club aventure. Bien entendu, les opinions demeurent les miennes! Aucune souris de glacier n’a été blessée pendant la rédaction de cet article.

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Commenter