Itinéraire pour un road trip dans le nord du Nouveau-BRunswick
Amériques, Canada, Destinations

Road trip au Nouveau-Brunswick – Worry pas ton heart

Ce que j’entends le plus souvent sur le Nouveau-Brunswick, c’est que c’est loin. C’est vrai que si vous allez jusqu’à la Baie de Fundy directement, c’est pas à la porte. Mais worry pas ton heart, comme ils disent, il y a plein de choses à voir dans le nord du Nouveau-Brunswick.

Je vous présente les endroits où vous arrêter pendant votre road trip et mes bonnes adresses.

Edmundston

Vous allez voir la ville d’Edmundston arriver de loin avec sa grande cheminée qui crache de la vapeur. Les tuyaux qui traversent la ville lui donnent l’aspect d’un tableau de Mario Bros.

C’est un excellent point de départ pour votre road trip dans le nord. À peine à 3 heures de la ville de Québec, arrêtez-vous pour une nuit au moins.

Pas tout à fait Acadiens, les habitants d’Edmundston forment un peuple à part qu’on appelle les Brayons.

Il n’en fallait pas plus pour que les jeux de mots fusent dans la voiture: « Le soleil brayonne! », « Braille pas, on est presque arrivées!»

Street Art au Centre des Arts d'Edmundston

Passage piéton avec clavier à Edmundston.

Cheminée de la ville d'Edmundston au nord du Nouveau-Brunswick

Pour découvrir la ville, l’office du tourisme organise un tour guidé historique agrémenté de quelques arrêts gourmands. La microbrasserie les Brasseurs du Petit-Sault vaut à elle seule l’arrêt!

Pour vous dégourdir les jambes, le Jardin botanique du Nouveau-Brunswick est magnifique. Certaines parties des jardins font penser à des toiles de Monet avec les fleurs colorées et les ruisseaux.

Jardin botanique du Nouveau-Brunswick à Edmundston

Bonnes adresses à Edmundston

Hébergement : Le Four Point d’Edmundston est l’un des hôtels les plus confortables que je connaisse. Vous aurez l’impression de dormir dans une guimauve, et en plus, l’hôtel a une piscine. Tout ce dont j’avais besoin! Pour réserver : Four Points by Sheraton Edmundston, Edmundston.

Restaurants :

  • À Edmundston, il ne faut pas manquer de goûter à la ploye! Cette galette de sarrasin est LE plat traditionnel à manger avec du beurre et du sucre ou avec des cretons. Vous en trouverez au restaurant Frank’s Bar & Grill, ou à l’office de tourisme.
  • Le Café Flora, au jardin botanique, est mon coup de cœur. Les plats sont originaux et frais, et la terrasse donne vue sur le jardin.
  • Envie d’un classique? Le Patrimoine sert des pizzas cuites sur four à bois. 

Je vous avais déjà glissé un mot au sujet d’Edmundston dans cet article: Escales en route vers les Îles de la Madeleine
Bières de la microbrasserie Petit-Sault à Edmundston.

Campbellton

Sur le bord de la rivière Restigouche, la ville de Campbellton fait le pont entre le Nouveau-Brunswick et le Québec. Vous voulez faire du sport? Le Centre d’expérience de la rivière Restigouche loue des fatbikes, organise des sorties en rabaska et permet de pêcher sur ses rives.

À quelques minutes de là se trouve aussi la montagne Sugar Loaf, où vous pouvez randonner ou faire du vélo de montagne.

Et si vous voulez mon avis, vous êtes mieux de bouger un peu en journée, parce que le restaurant Saveurs d’ici est assez exceptionnel. Assurez-vous d’avoir faim!

Ce que j’ai préféré? L’activité de création de mouches à pêche. Je ne pêche pas, mais c’est l’activité la plus random que j’ai fait de l’été! C’est loin d’être aussi facile que ça en à l’air et j’ai vraiment beaucoup de respect pour les pêcheurs qui créent leurs propres mouches!

Montagne Sugar Loaf à Campbellton

Restaurant du Centre d'expérience de la rivière Restigouche

Rivière Restigouche à Campbellton, Nouveau-Brunswick

Bonnes adresses à Campbellton

Hébergement : L’Hôtel Quality de Campbellton se trouve à quelques pas du Centre d’expérience de la rivière Restigouche. Super pratique pour profiter des activités qu’offre le centre. Pour réserver: Quality Hotel & Conference Centre, Campbellton.

Restaurants : Alors là, vous DEVEZ aller au restaurant Saveurs d’ici, à l’intérieur du Centre d’expérience de la rivière Restigouche! Digne des grands restaurants, c’est un arrêt gourmand obligatoire. Nous avons eu un menu dégustation spécial afin de pouvoir goûter à tous les plats. Je peux donc vous confirmer que peu importe ce que vous commanderez sur le menu, ce sera délicieux.

Entrée de betteraves au restaurant Saveurs d'ici de Campbellton

Crab cake au restaurant Saveurs d'ici

Petit Rocher et la région Chaleur 

Je l’avoue, je n’ai pas exploré la région Chaleur autant que j’aurai dû, mais on était tellement relaxes au camping qu’on a décidé de profiter du site.

Sur la terrasse de notre Airstream International 1970, assises dans nos chaises Adirondack, on était « ben« . Les proprios du camping à Petit Rocher le surnomme « le toaster », mais après les suggestions que j’ai reçues sur Facebook, je le baptiserais plutôt R2D2.

Et puis le soir, vous verrez probablement autant d’étoiles que si vous étiez dans l’espace.

Camping en Airstream à Petit-Rocher
Intérieur du Airstream

Site de camping à Petit Rocher

Bonnes adresses dans la région Chaleur

Hébergement : Aucun stress si vous n’avez pas votre tente, Le Camping à Petit Rocher vous donne l’occasion de dormir dans un Airstream International. Une « roulotte » des années 1970, vintage à souhait, qui vous donnera l’impression d’être un hippie en vacances. J’ai adoré m’endormir au son des vagues et les propriétaires sont tout simplement adorables! (En passant, le camping s’appelle Le Camping, ne cherchez pas plus loin! Ahah!)

Restaurants : Ceux qui me connaissent savent que je mangerais des sushis matin-midi-soir. Pour mon « fix », j’ai donc testé les sushis de l’Auberge d’Anjou. Verdict? Excellents! En plus, la propriétaire rêvait de posséder l’auberge depuis qu’elle est enfant! Une belle histoire à découvrir.

Péninsule acadienne

On ne se le cachera pas, vous pourriez facilement passer une ou deux semaines juste dans la péninsule acadienne. Étant donné qu’on n’avait pas beaucoup de temps, on s’est concentrées sur l’exploration du Village historique acadien de Caraquet, un classique de la région.

Je ne suis normalement pas une grande fan des villages d’antan, mais j’ai aimé celui de Caraquet. Pourquoi? C’est que c’est « la vraie affaire ». Les gens qui y travaillent, en plus de vous donner des leçons d’histoires, sont réellement en train d’accomplir quelque chose. Le lin qui est tissé sera vraiment utilisé pour faire des linges à vaisselles, les légumes cultivés seront cuisinés, les bardots de bois serviront à réparer des bâtiments.

Bref, j’ai eu l’impression d’assister à de véritables réalisations, et pas juste de visiter un musée.

Laine au Village historique acadien de Caraquet.

Personnage au village historique acadien

Maison au village acadien de Caraquet

Un des incontournables de la région, c’est le phare de Miscou! Trop photogénique pour passer à côté.

Phare de Miscou

Miscou sur la péninsule Acadienne

Bonnes adresses sur la Péninsule acadienne

Hébergement : Attendez avant de juger le Super 8 de Caraquet. Loin des Super 8 miteux qu’on retrouve aux Etats-Unis, celui de Caraquet est fraîchement rénové et confortable. Pour réserver: Super 8 Caraquet, Caraquet

Restaurants : Ce n’est pas les choix de restaurants qui manquent sur la péninsule! Je vous en suggère quelques-uns :

  • Pour déjeuner, le café Grains de folie emploie le barista le plus créatif du Nouveau-Brunswick! On a reçu nos cafés latte avec un dessin de homard, le phare de Miscou, et le drapeau acadien. En couleur, oui madame! Assurez-vous que Jean-Pascal soit présent lors de votre passage!
  • Je ne veux pas partir de débat, parce que je sais à quel point le sujet des doigts à l’ail tient à coeur au Acadiens. Chacun a son endroit préféré! Moi, j’ai bien aimé ceux du Pinokkio de Shippagan, qui les cuit sur feu de bois. Voilà, c’est dit. Ahah!
  • Le vrai festin sur la péninsule acadienne, c’est à la Terrasse à Steve qu’il est servi! Pour vrai, on a commandé l’assiette de fruits de mer pour deux personnes et on a nourri 5 personnes avec! C’est une institution sur l’île de Miscou, où vous pouvez manger votre repas les deux pieds dans le sable.

Café Grains de Folie à Caraquet

Terrasse à Steve à Miscou

Doigts à l'ail avec sauce donair en Acadie

Miramichi

La habitants se promènent tous avec leur gros pick-up et on y trouve la plus longue tyrolienne des provinces atlantiques! Miramichi, c’est pour ceux qui aiment l’aventure.

Progressiste, le maire est dans la trentaine et se dévoue à développer des activités dans sa ville.

Après nous être lancées au dessus d’une crique en tyrolienne chez Over the Cove Zip-Line, nous avons descendu une partie de la rivière en tubing. Si vous ne connaissez pas cette activité, il s’agit de se laisser porter par le courant, assis sur un tube.

Comme c’était la première fois qu’on faisait du tubing, on n’a pas osé apporter nos appareils. On était prêtes pour l’aventure! En vrai, c’est une activité tellement zen qu’on aurait pu s’apporter une coupe de vin.

Je ne dirais pas la même chose de la traversée en canot jusqu’à Beaubears Island, par contre! Le courant était si fort qu’on faisait pratiquement du surplace. Est-ce que c’était la météo ou la condition normale de la rivière? Difficile à dire, mais je vous suggère de vous garder des forces pour cette activité.

Iles Beaubers à Miramichi

Tyrolienne à Miramichi

Arbre sur l'île Beaubears près de Miramichi

Bonnes adresses à Miramichi

Hébergement : L’hôtel avec la plus belle vue, c’est le Rodd de Miramichi! La terrasse du restaurant donne directement sur la rivière, et si vous êtes chanceux, vous aurez cette vue de votre chambre. Pour réserver : Rodd Miramichi, Miramichi

Restaurants :

  • Les restaurants sont nombreux à Miramichi, mais si vous souhaitez profiter de la vue, le restaurant 1809 de l’hôtel Rodd est parfait. Petit bémol toutefois, car lorsque j’y suis allée, le service était très lent.

Vous aimez le nord du Nouveau-Brunswick? N’hésitez pas à partager vos meilleures adresses en commentaires! 


Vous aimez cet article? Épinglez-le!

Itinéraire dans le nord du Nouveau-Brunswick


J’ai visité le Nouveau-Brunswick dans le cadre d’une campagne avec l’Odyssée du Nord, regroupant les offices de tourisme suivant : Tourisme Edmundston et région, Ville de Campbellton, Office du tourisme de la région Chaleur, Office du tourisme Péninsule acadienne, Discover Miramichi. Cette campagne a été organisée par le collectif Voyage numériQC.

Bien entendu, les opinions sont les miennes peu importe qui paie la facture. On ne m’a donné aucun pot de vin en homards, je vous le promets!

Cet article contient des liens affiliés, ce qui veut dire que si vous faites une réservation d’hôtel, je touche une petite commission, sans ajouter de frais pour vous. C’est une façon pour moi d’entretenir ce site et de pouvoir continuer à vous fournir des infos gratuitement.

Article précédent

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Commenter