Itinéraire complet pour la Jordanie, Israël et la Palestine
Blog, Destinations, Israël, Jordanie, Moyen-Orient, Palestine

14 jours en Jordanie, Israël et Palestine – Mon itinéraire

Voici enfin mon itinéraire complet pour visiter la Jordanie, Israël et les territoires palestiniens. En quatorze jours, je suis passée de la ville au désert à la mer, tout ça en autobus, en voiture, ou à dos de chameaux!

Je vous présente donc mon best of de ce voyage au Moyen-Orient!

Jour 1 – Amman

Vous arriverez probablement à l’aéroport Queen Alia d’Amman. Comme l’aéroport se trouve à environ 30km du centre-ville, il vous faudra un transport. Deux options s’offrent à vous : le taxi, ou le bus.

La négociation doit être féroce avec les chauffeurs jordaniens. Ils vous proposeront probablement un prix cinq fois plus élevé que ce que vaut la course. Pratiquez vos talents de négociateurs ou vous perdrez quelques dinars!

Pour moi qui n’aime pas négocier, j’ai préféré prendre le bus, dont l’arrêt se trouve directement à la sortie du terminal. Le trajet vous mènera à la gare du nord, nommée aussi Tabarbour.

De là, des bus locaux vous déposeront à différents endroits dans la ville. Attention toutefois, si la navette de l’aéroport roule de 6am à minuit, ce n’est pas le cas des autobus de la ville, dont les horaires varient!

Vérifiez bien par vous-mêmes, car certains chauffeurs de taxi vous diront que les bus ne sont pas en opération. (Un grand classique.)

Avant de visiter quoi que ce soit, il est primordial que vous ayez en main votre Jordan Pass (JP)! Ce passeport touristique coûte entre 70 JD et 80 JD, et vous donne accès à plusieurs sites à travers le pays.

Dispendieux, mais vous le rentabiliserez facilement en visitant Petra.

La chaleur vous découragera peut-être un peu, mais le centre d’Amman se visite bien à pied.

Commencez par vous rendre au Théâtre romain (2 DJ), qui peut asseoir 6000 personnes! Impressionnant, il s’agit de l’endroit le plus visité de la ville.

Ensuite, une petite montée jusqu’à la citadelle d’Amman (inclus dans la JP) pour avoir la meilleure vue sur la ville! J’ai adoré le look bloc lego beige!

C’est certain qu’après ça, vous aurez un petit creux. Les meilleurs falafels, c’est chez Hashem que ça se passe. Les locaux vous le confirmeront! Il parait que c’est l’un des plus vieux restaurants d’Amman.

Rassasiés? Pour les courageux, continuez la visite de la ville par un détour à la mosquée Abu Darwish. Attention, il y une bonne montée pour s’y rendre. Noire et blanche, cette mosquée vous surprendra. Malheureusement, à moins d’être musulmans, vous ne pourrez pas y entrer…

Pour le reste de la journée, errez en ville ou prenez le thé. Tentez de relaxer malgré le son incessant des klaxons d’Amman!

Hébergement : Art Hotel Downtown, Amman

Coucher de soleil sur la ville d'Amman en Jordanie.

Théâtre romain dans la ville d'Amman.

Annie dans la ville d'Amman.

Street Art à Amman.

Jour 2 – Jerash

Au départ de Tabarbour, un autobus vous amènera directement à Jerash. Le trajet dure environ une heure et l’arrêt se trouve à quelques pas de l’entrée des ruines de Jerash (inclus dans la JP).

Il vous faudra environ une demi journée pour visiter les ruines. Vous y verrez peut-être des ressemblances avec l’Acropole si vous êtes déjà passés par Athènes.

De retour à Amman, c’est le moment d’explorer la Rainbow Street, populaire pour ses boutiques et restaurants.

Vous n’êtes pas des lèves-tôt? Vous pouvez toujours inverser la visite de Jerash et d’Amman, mais sachez que l’ombre se fait très rare sur le site de Jerash et qu’il peut y faire extrêmement chaud!

Ruines de Jerash en Jordanie.

Colonnes à Jerash

Jerash, arrêt obligatoire lors d'un voyage en Jordanie.

Route des ruines de Jerash.

Jour 3 – Madaba, le Mont Nebo et la mer morte

Un bus quitte la station Tabarbour vers Madaba pour seulement 1JD. Sans horaire fixe, le bus quitte lorsqu’il est plein. Soyez préparés mentalement à attendre jusqu’à une heure, si vous êtes malchanceux.

La ville de Madaba est reconnue pour la mosaïque qui se trouve dans l’Église Saint-Georges. Rapide à visiter, ne faites pas de détour pour la voir. Par contre, Madaba fait un bon camp de base pour explorer la mer morte sans payer le gros prix des hôtels chics.

Si vous êtes pressés dans le temps, il est nécessaire d’engager un chauffeur pour faire le circuit Madaba, Mont Nebo et mer morte dans la même journée. Les transports en commun sont pratiquement inexistants.

Le Mont Nebo a été mon premier contact avec le désert. Je suis restée éblouie. C’est un arrêt obligatoire selon moi. Compter environ une heure pour faire la visite.

Le clou de la région demeure quand même une baignade dans la mer morte! Unique au monde, cette mer est si salée que vous y flottez sans effort. Très relaxant…sauf si on a de petites blessures! Ouille!

Pour en savoir plus : Madaba, le mont Nebo et la mer Morte.

Mosaïque de Madaba en Jordanie

Eglise Saint-Georges à Madaba.

Route dans le désert en Jordanie.

Mont Nebo en Jordanie

Oliviers sur le Mont Nebo en Jordanie.

Paysage du Mont Nebo.

Chaises longues à la mer morte.

Coucher de soleil sur la mer morte

Coucher de soleil sur la mer morte en Jordanie.

Jour 4 – Wadi Mujib et route vers Petra

Il existe des bus qui relient Madaba et Petra, mais comme nous tenions à visiter le Wadi Mujib, nous avons encore une fois engagé un chauffeur.

La randonnée dans le Wadi Mujib n’est pas pour les débutants! J’ai eu la frousse à quelques endroits!

D’une durée d’environ 2h30, la randonnée aquatique comporte des passages qui sont difficiles à franchir. Il est essentiel que vous vous sentiez à l’aise dans l’eau, car vous en aurez parfois jusqu’à la taille, et le courant est puissant.

Les paysages sont magnifiques, pour les courageux qui s’y aventurent.

L’entrée au parc coût 13JD et n’est pas incluse dans la Jordan Pass. Cela comprend une veste de sauvetage. Pensez à apporter avec vous des vêtements que vous pourrez mouiller, un ensemble de rechange, des souliers d’eau et un sac étanche.

Si vous n’avez pas de sac étanche avec vous, il est possible d’en louer un au gros prix sur place. Essentiel pour apporter votre appareil photo!

Pour sauver du temps, rendez-vous directement à Petra après la randonnée.

Vous n’êtes pas sportif? Remplacez la randonnée par la visite des châteaux de Karak (inclus dans la JD) et Shobak (inclus dans la JD).

Wadi Mujib en Jordanie.

Rochers du Wadi Mujib en Jordanie.

Randonnée dans le Wadi Mujib en Jordanie.

Jour 5 et 6 – Petra

Impossible de passer à côté du site de Petra (inclus dans la JD)! Certains visiteurs ne viennent en Jordanie que pour explorer cette cité!

Rendu célèbre par le film Indiana Jones et la dernière croisade, le site est un incontournable. Comptez au moins 2 jours pour l’explorer sans stress.

Pour en savoir plus : Jordanie – Randonnées sur le site de Petra

Hébergement : Hôtels à Wadi Musa

Wadi Musa, ville à l'entrée de la cité de Petra.

Ânes sur le site de Petra

Chameaux devant le site du Trésor à Pétra

Jour 7 et 8 – Wadi Rum

Au départ de Petra, il est facile de rejoindre les destinations principales de Jordanie. Prenez un autobus jusqu’au Wadi Rum. Attention, le départ est à 6h30 du matin! La bonne nouvelle, c’est que vous aurez la journée pour visiter.

Mon coup de cœur du voyage est définitivement la découverte du désert du Wadi Rum (entrée incluse dans la JD).

Prévoyez un circuit en 4 x 4, une courte randonnée à dos de chameau et une nuit dans un campement Bédouin.

Pour en savoir plus : Wadi Rum – Randonnées dans le désert de Jordanie.

Hébergement : Hôtels à Wadi Rum

Ville à l'entrée du Wadi Rum.

Randonnée à dos de chameau dans le désert du Wadi Rum.

Majestueux désert du Wadi Rum

Rencontre avec les Bédoins dans le désert du Wadi Rum en Jordanie.

Coeur en sable de Jordanie.

Guide Bédouin dans le désert du Wadi Rum.

Ciel étoilé dans le désert de Jordanie

Jour 9 – Aqaba

Il est plus facile d’effectuer cette portion de route avec un chauffeur car les transports en commun sont rares et compliqués.

Rendez-vous à Aqaba pour vous reposer une journée sur les plages de la mer Rouge. À peine aménagées, prévoyez un pique-nique et tout ce dont vous aurez besoin.

J’ai malheureusement manqué de temps pour pratiquer la plongée sous-marine, mais une plongée en apnée d’environ une heure m’a permise de constater la qualité des récifs! À proximité du récif nommé le jardin japonais, des centres de plongée louent de l’équipement.

Vous pouvez passer la nuit à Aqaba, ou traverser la frontière israélienne pour passer la nuit à Eilat. Israël étant beaucoup plus dispendieuse que la Jordanie, je vous suggère de passer la nuit du côté jordanien.

Hébergement : Hôtels à Aqaba

Traverse de chameaux en Jordanie

Plage d'Aqaba en Jordanie.

Passage de la frontière israélienne

Prenez un taxi jusqu’à la frontière d’Aqaba, et franchissez-là à pied jusqu’à Eilat en Israël.

J’étais extrêmement stressée à l’idée de passer la frontière israélienne. Pas que j’avais quoi que ce soit à me reprocher, mais j’avait entendu que l’attente et les fouilles étaient fréquentes.

Finalement, en 30 minutes, nous étions de l’autre côté!

Il est vrai qu’il y a de nombreuses étapes et que plusieurs personnes vous poseront des questions. C’est un peu comme passer quatre bureaux de douanes en un. Par contre, si vous n’avez rien à vous reprocher, vous n’aurez aucun problème à passer la frontière.

Le visa vous sera remis sur place sur une feuille de papier à part et non étampé dans votre passeport. Ne la perdez pas!

 

Jour 10 et 11 – Jerusalem

De Eilat, de nombreux bus partent vers Jerusalem. Vous n’aurez aucun problème à vous y rendre en transport en commun.

La ville de Jerusalem est vibrante et animée! Après le calme du désert jordanien, j’étais troublée.

Selon moi, il faut une certaine connaissance des religions, ou du moins un intérêt pour bien apprécier Jerusalem. La grande majorité des activités qu’il y a à faire sont en lien avec l’une des trois grandes religions : le Christianisme, le Judaïsme et l’Islam.

Faites preuve d’ouverture d’esprit.

Les sites que je vous conseille : le Mur des Lamentations, le Mont du Temple, l’Église du Saint-Sépulcre, et le marché Yehuda.

Perdez-vous dans la vieille ville et marchez au hasard dans les rues et ruelles qui datent de plus de 2000 ans.

Très important : portez toujours des vêtements appropriés dans la ville de Jérusalem, car sinon l’entrée à plusieurs sites vous sera refusée. Les pantalons sont recommandés. Apportez aussi un foulard pour couvrir vos épaules en cas de besoin. Les décolletés sont à proscrire, bien entendu. ;)

Accordez-vous au moins deux jours pour explorer.

Jerusalem fait un bon camp de base pour la visite des villes de Hebron et Bethléem.

Hébergement : Hôtels à Jérusalem

Vieille ville de Jerusalem.

Mur des lamentations à Jerusalem.

Gens au mur des lamentations.

Marché de Jerusalem.

Thé au Marché Yehuda de Jerusalem.

Mont du Temple à Jerusalem.

Détails du Mont du Temple de Jerusalem.

Jour 12 – Hebron

Ville la plus disputée entre Israéliens et Palestiniens, Hebron est au centre du conflit. Cela ne veut pas dire que c’est dangereux pour autant. Informez-vous de l’état de la situation avant de vous y rendre.

La ville est accessible en bus, mais j’ai préféré l’explorer avec le Dual Narrative Tour, qui propose une visite guidée dont la moitié de la journée est en territoire palestinien et l’autre moitié en terrain israélien.

Sécuritaire, complet, respectueux, ce tour vous permet d’avoir une meilleure compréhension du conflit. C’est l’un des meilleurs tours guidés que j’ai fait lors de mes voyages.

Pour en savoir plus : Voyage en Cisjordanie : Hebron, la ville disputée

Rue Shuhada, rue de l'Apartheid, Hebron.

Marchand de jus de fruits à Hebron

Torah de Hebron

Jour 13 – Bethléem

Au départ de la station de bus palestinienne de Jerusalem, prenez un bus jusqu’à Bethléem.

Vous pourrez alors découvrir les sites de la Chrétienté, si cela vous intéresse…mais de mon côté, n’étant pas très croyante, je me suis concentrée sur l’exploration des œuvres de Banksy et du Street Art sur le mur de West Bank.

À la fois troublante et intéressante, la visite de Bethléem permet d’avoir une nouvelle perspective sur les conditions de vie des Palestiniens. 

Pour en savoir plus : Bethléem : Bansky et autre Street Art.

Signe de paix à Bethléem.

Oeuvre Armored Dove de Banksy à Bethléem.

Flower Thrower, oeuvre de Bansky à Bethléem

Jour 14 – Tel-Aviv

Comptez environ une heure pour le trajet en autobus de Jerusalem à Tel-Aviv. De nombreux autobus relient les deux villes tout au long de la journée au départ de la gare centrale.

En toute transparence, j’étais trop troublée à ce moment pour réellement apprécier Tel-Aviv…

Si vous êtes moins sensibles que moi, la ville a une plage magnifique et bien entretenue, des restaurants gastronomiques et une vie nocturne animée!

De nombreux vols internationaux quittent de Tel-Aviv, vous n’aurez donc pas à revenir sur vos pas en Jordanie.

Bon voyage!

Plage de Tel-Aviv en Israël.

Des questions sur cet itinéraire? Posez-les en commentaires.


Vous avez aimé cet article? Épinglez-le!

Itinéraire complet pour visiter la Jordanie, Israël et les territoires palestiniens en 14 jours. Transport, quoi visiter et plus de 40 photos!


Contient des liens affiliés, ce qui veut dire que si vous faites une réservation, je touche une petite commission, sans ajouter de frais pour vous. C’est une façon pour moi d’entretenir ce site et de pouvoir continuer à vous fournir des infos gratuitement.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Reply Louise thibodeau août 15, 2017 at 9:21

    Je suis allée deux fois à Israël j’ai visité Petra aussi.. Louise ‘..

    • Reply Louise thibodeau août 15, 2017 at 9:28

      Merci pour ces belles photos et textes..! Vous me rappellez mes voyages ! Louise

    Commenter